Actualisé 27.12.2011 à 09:33

Colombie

Un escalator géant dans un bidonville

Des transports publics gratuits soulagent les habitants de la Comuna 13 qui ne devront plus escalader les pentes très raides de ce quartier très pauvre.

de
Giuseppe Melillo

Ancien fief du narcotraficant Pablo Escobar, la ville de Medellin lutte contre la criminalité avec une arme originale: les transports publics. Un système d'escalators géants fait désormais la fierté de la très escarpée Comuna 13, longtemps le bidonville le plus dangereux et violent de la deuxième ville de Colombie. Les plus pauvres bénéficient ainsi d'un moyen de transport gratuit inauguré lundi par le Maire Alonso Salazar, qui a investi cinq millions d'euros (6,1 millions de francs) dans ce projet de développement urbain. Le parcours long de 384 mètres dure environ 6 minutes et donne au quartier des airs de Hong kong, métropole connue pour ses escaliers roulants gratuits dont le plus long atteint 800 mètres.

Dans la ville colombienne, le réseau des transports urbain doit composer avec une géographie hostile. Les bidonvilles sont souvent accrochés à flanc de collines ou de montagnes. Depuis 2008, un système de télécabines, relié au réseau du métro, dessert également la Comuna 13. Selon le magazine en ligne «Slate.fr». ses 130'000 habitants peuvent atteindre le sommet du «barrio» en 10 à 15 minutes contre une heure auparavant. En Amérique du Sud, les villes de Caracas, au Vénézuela et de Rio de Janeiro au Brésil ont aussi implanté des téléphériques pour désenclaver les quartiers les plus défavorisés et difficile d'accès. Ces politiques innovantes ouvrent de marchés pour les fournisseurs de matériel de stations de ski et les constructeurs de trams sur pneus, qui sont adaptés pour des pentes de 12%.

Reportage sur place d'une tv locale

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!