États-Unis: Un espoir du rugby belge accusé de viol
Actualisé

États-UnisUn espoir du rugby belge accusé de viol

Un membre de l'équipe belge de rugby des moins de 18 ans a été arrêté en Floride. Il est soupçonné d'avoir agressé sexuellement une femme de 47 ans.

Jeune espoir du rugby belge, Maxime D., 18 ans, dort actuellement en prison. Il est accusé du viol d'une femme rencontrée durant une soirée.

En vacances à Delray Beach, en Floride, le jeune homme sort boire un verre dimanche soir avec un ami, rapporte le site de «La Dernière Heure». Dans un bar, ils font la connaissance d'un groupe de trois personnes, dont la future victime faisait partie.

Piscine et boisson

C'est au domicile d'un des deux hommes rencontrés que l'agression est survenue. Invités à profiter de la piscine, Maxime D. et son ami continuent de boire. Sans doute trop pour le jeune espoir du rugby.

Ce dernier décide à un moment donné d'aller se coucher dans la chambre de la femme âgée de 47 ans, qui l'a précédé de quelques minutes. C'est là qu'il l'aurait agressée sexuellement, avant de tenter d'étouffer ses cris en plaçant sa main sur son visage. Alerté par les bruits suspects, l'un des hommes du groupe est entré dans la chambre et a découvert le jeune Belge sur sa victime. Cette dernière était alors en sang.

Tentative de fuite

Après avoir pris la fuite, le jeune sportif a été arrêté alors qu'il tentait d'entrer par effraction chez un voisin, indique RTL. Au poste, Maxime D. expliquera qu'il était complètement ivre au moment des faits et qu'il pensait que la quadragénaire était une prostituée.

«La Dernière Heure» rapporte que la page Facebook du rugbyman comporte des vidéos au contenu sulfureux comme «4 mecs frappent une fille de 16 ans» ou une autre intitulée «deux étudiants en train de b*** dans les toilettes de l'école se font surprendre par d'autres élèves».

Une caution de 100'000 dollars a été fixée pour la libération du jeune homme. Son passeport lui a également été retiré. (20 minutes)

Ton opinion