Un été sur deux sera caniculaire d'ici 2100

Actualisé

Un été sur deux sera caniculaire d'ici 2100

Un été sur deux sera semblable à la canicule de 2003 d'ici à la fin du 21e siècle, d'après une étude du professeur Martin Beniston, climatologue à l'Université de Genève.

La majorité des printemps, automnes et hivers seront aussi bien plus doux qu'au XXe siècle.

«Le professeur Beniston publie ces jours les conclusions d'une importante étude sur l'avenir du climat en Suisse», a indiqué mercredi l'Université de Genève. Le chercheur a analysé les données de MétéoSuisse depuis 1900. Il a ensuite comparé les situations extrêmes observées ces dernières années avec les projections pour la fin du XXIe siècle.

Il en ressort que les épisodes de «fièvre météorologique» vont se produire de plus en plus souvent. D'après les calculs du professeur, à la fin du siècle, deux printemps sur trois seront chauds comme celui de cette année. Un été sur deux sera caniculaire comme en 2003. Trois automnes et trois hivers sur cinq seront doux comme ceux de l'an dernier.

Les saisons douces que la Suisse vient d'expérimenter seront donc la norme d'ici à la fin du siècle. Prévoir ce changement permet de se préparer aux conséquences d'un temps chaud persistant sur l'environnement et l'économie. «Je pense par exemple aux victimes en surnombre de la canicule 2003 ou encore aux pertes économiques dans le secteur du tourisme hivernal», note le chercheur. (ats)

Ton opinion