Actualisé 12.01.2010 à 11:01

Mexique

Un étudiant chute du septième étage et survit grâce à Facebook

Un appel au don de sang lancé sur Facebook a permis de sauver la vie d'un étudiant britannique qui avait chuté du septième étage d'un hôtel au Mexique.

de
man

Philip Pain, un étudiant britannique de 20 ans, qui passait ses vacances dans la ville mexicaine de Mazatlàn, a chuté du septième étage de l'hôtel qu'il venait de regagner après avoir fêté le passage à la nouvelle année avec des amis. Les raisons de cet accident sont pour l'heure inconnues, un rapport toxicologique n'ayant par ailleurs révélé aucun signe de drogue ou de consommation excessive d'alcool. Quoi qu'il en soit, le jeune homme s'est retrouvé dans un état grave, placé dans un coma artificiel avec plusieurs vertèbres brisées, les deux jambes cassées, des organes internes atteints et une importante perte de sang. De plus, ayant un groupe sanguin rare de type O négatif, les médecins craignaient qu'il ne soit condamné.

Appel d'urgence sur Facebook

Ne restant pas les bras croisés, la famille de Philip habitant à Bexleyheath, dans le Kent a alors lancé un appel au don de sang sur le réseau social Facebook afin de sauver la vie du jeune homme. Ainsi, le groupe intitulé «Urgent: besoin de donneurs de sang au Mexique pour sauver la vie d'un étudiant britannique» a été créé le jour suivant l'accident et a permis en seulement douze heures, de faire parvenir à l'hôpital de Mazatlàn six litres de sang en provenance de Floride et quatre provenant de résidants de la ville mexicaine, tandis que d'autres donneurs continuent encore de s'inscrire sur la page qui compte à présent plus de 12'000 membres.

«Sans les dons de sang, Phil ne serait plus vivant à présent», a déclaré sa sœur au Telegraph. Grâce à la solidarité des donneurs, les médecins ont en effet pu effectuer les interventions chirurgicales vitales sur le malheureux étudiant et ses jours ne sont plus en danger, mais il devra subir encore plusieurs opérations avant de se remettre de cette mésaventure.

Pour remercier les premiers donneurs et tenir les internautes au courant des conditions de santé de Philip, ses parents, qui ont depuis rejoint leur fils au Mexique, donnent régulièrement des nouvelles de leur fils en anglais et en espagnol sur la page Facebook qu'ils ont créée. On apprend ainsi que son cœur bat, que le niveau d'oxygène présent dans son sang s'améliore et que les médecins ont par ailleurs exclu des dommages cérébraux, même si les reins ont été atteints. L'une des jambes inquiète cependant les médecins qui craignent devoir amputer le pied droit du jeune homme.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!