FESTIVAL: Un événement électronique atypique
Actualisé

FESTIVALUn événement électronique atypique

Présences électroniques Genève se déroulera les vendredi 10 et samedi 11 décembre 2010 au Théâtre de l'Alhambra et au Zoo de l'Usine.

par
jde/com
Pour cette édition suisse, le premier acousmonium de l'histoire sera déplacé de Paris à Genève afin d'investir le Théâtre de l'Alhambra.

Pour cette édition suisse, le premier acousmonium de l'histoire sera déplacé de Paris à Genève afin d'investir le Théâtre de l'Alhambra.

Le festival Présences électroniques a été initié par Christian Zanési, directeur artistique du Groupe de Recherches Musicales (GRM) de l'Ina, et Radio France en 2005 à Paris et connaît un succès affirmé depuis le début de l'aventure. C'est lors d'une conférence et concert dans le cadre du festival Electron en 2009 que Christian Zanési découvre le Théâtre de l'Alhambra et propose à Jérôme Soudan (l'un des deux programmateurs du Festival Electron) de lancer la version genevoise de ce festival.

Différent

Présences électroniques n'est pas un festival comme les autres, car il recèle une spécificité peu commune, qui procurera au spectateur des sensations rarement exploitées. En effet, ce festival repose sur deux principes : un système de multidiffusion unique en son genre, un acousmonium et le mélange des générations autour de la musique électroacoustique et électronique actuelle.

L'acousmonium

L'acousmonium, pièce centrale de l'événement, n'est pas un simple orchestre de haut-parleurs, il s'agit là d'une véritable spatialisation sonore, chaque haut-parleur réagissant différemment au son de manière totalement organique, prenant en charge certaines spécificités particulières (sons acides, graves, aigus, crescendi etc). Ainsi, suivant le positionnement du spectateur dans la salle, il ne percevra pas les mêmes sensations.

Les artistes

Les programmateurs ont misé sur la mixité des genres et de nationalités en osant des mélanges subtiles et surprenants. Ce sera également une occasion de voir et écouter certains artistes trop rares sur nos scènes. Imaginez Kode 9, producteur prédominant de la scène UK Funky londonienne, Pierre Schaeffer le père de la musique concrète dont une œuvre sera interprétée par Christian Zanési et Biosphere le maître de l'ambiant européenne, réunis sur la même affiche ! Ces artistes sont rejoints par le puissant Ben Frost, maître de l'enchevêtrement des genres musicaux ou encore l'étonnant et extravagant Matias Aguayo qui ne se contente jamais d'un « simple » show, profitant de la scène afin de transcender les codes. Présences Electroniques Genève accueillera également pour un concert exclusif, l'envoûtante Leila connue comme claviériste d'une certaine Björk (!), musicienne complice d'Aphex Twin et l'une des artistes les plus innovantes de la scène électronique britannique ainsi que les musiciens Suisses Ripperton avec sa techno chaleureuse, Marcus Maeder, cofondateur du label Domizil ou encore le compositeur genevois Vincent de Roguin, toujours en quête de raconter sa musique de manières différentes.

Festival

Vendredi 10 et

samedi 11 décembre 2010.

Alhambra et Zoo de l'Usine à Genève.

Prix: de 15 à 18 fr./soir et par lieu. Abo: 50 fr.Loc.: Petzi

Ton opinion