Liste des évadés fiscaux en Suisse: Un ex-cadre de HSBC à Genève a balancé les fraudeurs
Actualisé

Liste des évadés fiscaux en SuisseUn ex-cadre de HSBC à Genève a balancé les fraudeurs

Une partie d'une liste de 3000 Français soupçonnés d'évasion fiscale en Suisse, provient d'un vol commis par un ex-cadre informatique de la banque HSBC à Genève, aujourd'hui réfugié en France, affirme Le Parisien.

La filiale genevoise de la banque britannique HSBC a subi un vol de données bancaires en 2008, mais sans grande importance, a indiqué mercredi le directeur de l'Association des banques étrangères en Suisse, confirmant une information du journal français Le Parisien.

De son côté, HSBC confirme un vol de données bancaires entre 2006 et 2007

«Cette affaire remonte en 2008 où il y a effectivement eu un vol de données bancaires à la HSBC Genève, mais qui ne concernait qu'un petit nombre de données», a déclaré à l'AFP Martin Maurer.

En revanche, contrairement à ce qu'a écrit le journal, «la banque n'avait pas porté plainte à l'époque en raison de faible nombre de données» subtilisées, a-t-il précisé.

L'établissement, contacté par l'AFP, a refusé de commenter ces informations, indiquant que la banque allait publier un communiqué à ce sujet très prochainement.

Le parquet fédéral de Berne, auprès duquel HSBC a porté plainte selon Le Parisien, n'était pas joignable dans l'immédiat.

Le ministère suisse des Finances a quant à lui indiqué qu'il «ne prenait pas position sur une affaire en cours».

Cette affaire rappelle celle d'une vaste fraude fiscale au Liechtenstein où un employé de la banque LGT avait subtilisé des milliers de données concernant des contribuables étrangers et dont il avait vendu les noms aux autorités allemandes.

Elle survient également après les démêlés judiciaires entre la première banque helvétique UBS, qui a été forcée de livrer aux autorités américaines les noms de quelques 4.450 contribuables accusés d'avoir fraudé le fisc. (afp)

Ton opinion