Autriche: Un ex-cycliste risque la prison pour dopage
Actualisé

AutricheUn ex-cycliste risque la prison pour dopage

L'ancien coureur cycliste autrichien Christof Kerschbaum a été mis en examen pour trafic de produits dopants, ce qui en fait le premier sportif qui risque la prison pour dopage.

Christof Kerschbaum risque jusqu'à 6 mois de prison. (Photo: dr)

Christof Kerschbaum risque jusqu'à 6 mois de prison. (Photo: dr)

Christof Kerschbaum, un ancien cycliste de niveau national aujourd'hui âgé de 33 ans, risque jusqu'à six mois de prison. La justice lui reproche d'avoir fourni des produits dopants, dont de l'EPO, à partir de la mi-2008 à au moins cinq collègues sportifs, dont les identités n'ont pas été révélées.

L'Autriche a fait passer en 2008 la possession et le trafic de produits dopants d'une simple contravention à un délit passible de cinq ans de prison. Fin 2009, le pays a encore renforcé sa législation, prévoyant des peines de prison pour les sportifs dopés si un préjudice important pour autrui est avéré, ce qui en fait le pays le plus strict au monde en la matière.

A l'occasion de l'ouverture jeudi du procès d'un pharmacien viennois, l'un des fournisseurs de M. Kerschbaum en produits dopants, le parquet a révélé que l'ancien cycliste avait en fait été mis en examen il y a cinq mois.

Christoph Kerschbaum avait été détenu une dizaine de jours puis relâché en mars 2009 dans cette affaire. Il s'était alors engagé sous serment à ne pas influencer la procédure en cours.

Le cycliste, aux performances sportives modestes, avait alors admis s'être fourni depuis 2004 en EPO, testostérone et autres substances dopantes auprès du pharmacien aujourd'hui jugé.

Dans la même affaire, l'ancien entraîneur de ski de fond et de biathlon Walter Mayer, déjà au coeur de scandales de dopage aux jeux Olympiques de Salt Lake City en 2002 et de Turin en 2006 ainsi que dans l'affaire du laboratoire Humanplasma soupçonné de dopage aux transfusions sanguines, avait également été arrêté début 2009 pour trafic, puis relâché. (afp)

Ton opinion