Serbie: Un ex-dirigeant nationaliste fonde un nouveau parti
Actualisé

SerbieUn ex-dirigeant nationaliste fonde un nouveau parti

L'opposant serbe Tomislav Nikolic, ex-dirigeant des ultranationalistes, a lancé mardi un nouveau parti dont l'objectif est double: adhésion à l'Union européenne et renforcement des relations avec la Russie.

"Nous voulons être les meilleurs alliés de la Russie et les membres les plus fervents de l'Union européenne", a-t-il dit aux quelque 3000 personnes venues assister au meeting fondateur du Parti du progrès serbe (SNS).

Nikolic a rompu le mois dernier avec le Parti radical de Serbie (SRS), qu'il dirigeait depuis 2003, après avoir échoué à lui faire adopter une plate-forme faisant de l'adhésion à l'UE un de ses buts politiques.

Son départ a provoqué une scission du bloc nationaliste, une faction le suivant dans la création du SNS, l'autre demeurant fidèle à Vojislav Seselj, fondateur du parti qui comparaît pour crimes de guerre devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie de La Haye.

Selon un sondage réalisé par l'institut Strategic Marketing, le Parti du progrès serbe aurait le soutien des deux tiers des sympathisants du Parti radical. Si un scrutin avait lieu aujourd'hui, il réunirait 20% des suffrages.

(ats)

Ton opinion