Actualisé 22.11.2014 à 14:04

Basket-Turquie

Un fan de l'Etoile rouge Belgrade poignardé à mort

Un ressortissant serbe a été tué vendredi soir dans des incidents en marge d'un match de l'Euroligue messieurs de basket disputé à Istanbul.

La victime, un homme âgé de 25 ans, a reçu un coup de couteau à la poitrine devant la salle, avant la rencontre qui opposait l'équipe turque de Galatasaray et celle de l'Etoile rouge Belgrade, dans une bagarre entre supporters turcs et serbes.

Le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic s'est déclaré «stupéfait par ce meurtre odieux» dans une conversation téléphonique avec son homologue turc, Ahmet Davutoglu, a indiqué le Gouvernement serbe.

«La Serbie demande (aux autorités turques) d'identifier et d'arrêter immédiatement le meurtrier et de le punir de la façon la plus sévère», a-t-on ajouté de même source.

Le chef du Gouvernement serbe a également dit à son homologue turc que l'entraîneur de Galatasaray, Ergin Ataman, n'était plus le bienvenu en Serbie après avoir accusé le jeune homme tué et tous les supporters serbes de «terrorisme», selon l'agence officielle serbe Tanjug.

Quelque 400 supporters serbes

Quelque 400 supporters serbes, restés en dehors de la salle après avoir apparemment été empêchés d'acheter des billets, ont été attaqués par des tifosi turcs, affirme Tanjug.

Selon le consul serbe à Istanbul, Zoran Markovic, cité par Tanjug, les médecins ont lutté pendant cinq heures pour tenter de sauver la victime, sans succès.

Le Premier ministre turc déplore

Le Premier ministre turc a regretté la mort du spectateur serbe et promis que les autorités de son pays allaient «tout faire» pour trouver le meurtrier, selon le communiqué du Gouvernement serbe.

Le match a quand même eu lieu et l'Étoile Rouge a été battue par Galatasaray 110 à 103 après prolongation.

Comme au football, les incidents entre fans de clubs rivaux de basket sont fréquents en Turquie. En 2012, de violentes échauffourées avaient déjà opposé des partisans de Galatasaray et des Grecs du Pirée venus suivre la finale de l'Euroligue de basket entre l'Olympiakos et le CSKA Moscou.

L'Euroligue condamne

L'Euroligue a condamné dans un communiqué cette «violence absurde». Elle se joint «à la famille mondiale du sport pour pleurer la mort d'un supporter visiteur à Istanbul». L'instance a communiqué le nom de la victime : Marko Ivkovic, âgé de 25 ans.

C'est la première fois dans l'histoire de l'Euroligue qu'un tel accident a lieu, a précisé à l'afp un de ses porte-parole.

L'Euroligue a demandé aux deux clubs et aux autorités turques de la tenir informée de tous les développements de l'enquête. Elle évaluera ces informations pour ensuite décider des mesures à prendre.

«Cette tragédie va à l'encontre de l'esprit véritable du sport», a déclaré Jordi Bertomeu, le patron de l'Euroligue, dans ce même communiqué.

«La violence n'a pas de place dans et auprès de nos salles», a-t-il ajouté. «C'est justement l'inverse. Le respect entre adversaires partageant les mêmes idéaux devrait nous rassembler. C'est pour cela que nous faisons du sport. Aujourd'hui, nous devons nous concentrer à nouveau sur ces idéaux.» (ats/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!