Actualisé 08.05.2014 à 08:43

LausanneUn festival de films lesbiens pour tous

L'association Lilith fête ses 20 ans en organisant un cycle de longs métrages sur les amours saphiques. Une façon ludique de sensibiliser à la cause homosexuelle.

de
Jason Huther
«La vie dAdèle», Palme dor à Cannes en 2013, sera projeté.

«La vie dAdèle», Palme dor à Cannes en 2013, sera projeté.

«Ces projections s'adressent aussi aux hétéros!» souligne Nicole Marty, présidente de ­Lilith. Pour ses 20 ans, l'association d'homosexuelles romandes propose des films. C'est surtout le coup d'envoi d'une série d'événements: un festival d'humour (septembre) et une exposition (novembre).

Ce week-end, il y aura des classiques, comiques tels que «Gazon maudit» (1995), ou romantiques comme «La vie d'Adèle» (2013). Le cycle donne à voir une évolution. En 20 ans, les lesbiennes ne sont plus perçues de la même manière. «Avant, c'était la ­camionneuse, selon Nicole Marty. De nos jours, l'image est celle d'une fille comme les autres.»

Grâce à une approche di­vertissante, le festival vise à sensibiliser l'opinion. En effet, si l'homosexualité est mieux tolérée, des problèmes bien concrets demeurent: taux de suicides élevé et ostracisme, notamment. «En Suisse, des filles continuent d'être mises à la porte par leurs parents.» La militante évoque enfin des remarques régulièrement subies, comme: «Tu n'as pas trouvé le bon mec? Viens avec moi! Je vais te montrer...»

Femme et athlète

L’exposition «Corps de femme - variation 2», qui se tient au Théâtre Saint-Gervais, à Ge­nève (rue du Temple 5), explore le quotidien des Suissesses et leurs sports (lutte, judo, boxe, ski nautique). L’artiste Judith Depaule brosse leurs portraits avec des vidéos interactives. Le visiteur choisit quel point de vue il veut adopter. A découvrir du mardi au dimanche, de 12 h à 18 h.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!