Canada: Un feu force l'évacuation de 1100 personnes
Publié

CanadaUn feu force l'évacuation de 1100 personnes

Un incendie de forêt échappant à tout contrôle dans l'Ouest canadien a provoqué une évacuation forcée vendredi.

1 / 14
Un incendie de forêt échappant à tout contrôle dans l'Ouest canadien a provoqué une évacuation forcée. (Vendredi 25 août 2017)

Un incendie de forêt échappant à tout contrôle dans l'Ouest canadien a provoqué une évacuation forcée. (Vendredi 25 août 2017)

kein Anbieter/Twitter/@KlaudiaGlobal
Dix-neuf feux de forêt ont fusionné en un seul brasier, le plus grand jamais vu en Colombie-Britannique. (Mardi 22 août 2017)

Dix-neuf feux de forêt ont fusionné en un seul brasier, le plus grand jamais vu en Colombie-Britannique. (Mardi 22 août 2017)

kein Anbieter
Les autorités canadiennes ont évacué samedi soir la ville de Clinton et ses environs, en Colombie-Britannique, région en proie aux feux. (Dimanche 30 juillet 2017)

Les autorités canadiennes ont évacué samedi soir la ville de Clinton et ses environs, en Colombie-Britannique, région en proie aux feux. (Dimanche 30 juillet 2017)

Keystone

Un nouveau feu de forêt dans l'ouest du Canada a forcé 1100 personnes à fuir de chez elles dans la nuit. L'incendie échappait vendredi à tout contrôle, ont annoncé les autorités. Plus de 150 brasiers ravagent la Colombie-Britannique.

Le brasier a débuté près de la ville de Kelowna, à 300 kilomètres à l'est de Vancouver, surprenant les habitants d'une municipalité voisine. «Le feu a progressé de manière fulgurante jusqu'à atteindre 380 hectares», a expliqué une porte-parole des services de lutte contre les feux de forêt de la Colombie-Britannique.

«Le feu reste hors de contrôle», selon elle, mais en raison d'une chute de température et de vents favorables, «il n'a pas progressé de manière significative au cours de la nuit».

158 feux actifs

Une négligence humaine est vraisemblablement à son origine, selon le service de lutte contre les feux de forêt. Il fait rage dans une région montagneuse, rendant d'autant plus difficile le travail des pompiers. Le feu borde la vallée de l'Okanagan, deuxième vignoble du Canada s'étendant sur près de 4000 hectares.

Face à l'ampleur des feux de forêt qui ravagent la région depuis des semaines, le gouvernement de la Colombie-Britannique a déclaré l'état d'urgence le 7 juillet, toujours en vigueur.

Au plus fort des feux, près de 50'000 personnes avaient été chassées de chez elles. Elles sont maintenant 3800 en tenant compte des nouvelles évacuations. Vendredi, 158 feux de forêt brûlaient en Colombie-Britannique, combattus par 3900 pompiers et 200 avions et hélicoptères.

Depuis avril, plus de 1,2 million d'hectares (12'000 km2) de forêt ont été détruits, un chiffre sans précédent dans les annales de la province. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion