Libye: Un fils de Kadhafi torturé par ses geôliers
Actualisé

LibyeUn fils de Kadhafi torturé par ses geôliers

Human Rights Watch a demandé mardi l'ouverture d'une enquête après la diffusion d'une vidéo montrant une scène de torture et d'humiliation de Saadi, un des fils de Mouammar Kadhafi, dans sa prison à Tripoli.

par
cga
1 / 19
05.08 Human Rights Watch a demandé mardi louverture dune enquête après la diffusion dune vidéo montrant une scène de torture et d'humiliation de Saadi, un des fils de Mouammar Kadhafi, dans sa prison à Tripoli.

05.08 Human Rights Watch a demandé mardi louverture dune enquête après la diffusion dune vidéo montrant une scène de torture et d'humiliation de Saadi, un des fils de Mouammar Kadhafi, dans sa prison à Tripoli.

28.07.2015 Un tribunal libyen a condamné à mort mardi un fils de Kadhafi, Seif al-Islam, et huit autres proches de l'ex-dictateur.

28.07.2015 Un tribunal libyen a condamné à mort mardi un fils de Kadhafi, Seif al-Islam, et huit autres proches de l'ex-dictateur.

Stringer
Ils étaient jugés pour leur rôle dans la répression meurtrière de la révolte dans ce pays il y a quatre ans.

Ils étaient jugés pour leur rôle dans la répression meurtrière de la révolte dans ce pays il y a quatre ans.

AP/Ammar El-darwish

La vidéo a été diffusée sur les réseaux sociaux peu de temps après l'annonce de la condamnation à mort d'un autre fils de l'ex-dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, Seif al-Islam. On y voit pendant neuf minutes un autre fils de l'ex-dictateur libyen, Saadi, dans sa prison de Tripoli. Les yeux bandés, il subit des sévices de geôliers, dont certains en uniforme: allongé sur le dos, il est frappé sur la plante des pieds et on l'entend pousser des cris de douleur avant d'être frappé au visage. En fond sonore, on peut entendre les cris d'autres prisonniers de la prison.

Si l'authenticité de cette vidéo, non datée et dont on ignore la provenance, ne peut pas être validée, Human Right Watch a demandé l'ouverture d'une enquête mardi. L'ONG a demandé la suspension des personnes impliquées dans ces actes de tortures tout en exprimant ses «sérieuses préoccupations» sur les méthodes d'interrogatoires utilisées. «Les autorités libyennes responsables de l'établissement pénitencier al-Hadba à Tripoli doivent immédiatement enquêter sur les mauvais traitements présumés de détenus dont Saadi Kadhafi», a indiqué HRW dans un communiqué. De son côté, le procureur général de Tripoli a fait savoir qu'il avait ordonné d'ouvrir une enquête afin d'identifier les gardes.

Saadi Kadhafi s'excuse en vidéo

Depuis son extradition du Niger en mars 2014, Saadi Kadhafi, 42 ans, est poursuivi pour son implication présumée dans la répression meurtrière de la rébellion de 2011. Il est également accusé du meurtre en 2005 d'un ancien coach de football d'un club de Tripoli où il jouait. Saadi Kadhafi ainsi que d'autres responsables de l'ancien régime libyen sont détenus dans la même prison ultra-surveillée d'al-Hadba, située à quelques kilomètres du centre de la capitale libyenne.

Des images de Saadi lors de son extradition

Ton opinion