Etats-Unis: Un forcené tue quatre policiers en Californie
Actualisé

Etats-UnisUn forcené tue quatre policiers en Californie

Les drapeaux ont été mis en berne dimanche sur le capitole de l'Etat de Californie après la mort de quatre policiers tués par un criminel en liberté conditionnelle à Oakland.

Samedi après-midi, un détenu de 26 ans en liberté conditionnelle, circulant en voiture, a d'abord ouvert le feu sur deux motards de la police lors d'un banal contrôle routier dans un quartier est de la ville d'Oakland, située dans la baie de San Francisco. L'un des motards a été tué sur le coup, l'autre a été grièvement blessé et a succombé dimanche dans un hôpital de la ville.

Après cette première fusillade, l'assaillant, Lovelle Mixon, originaire d'Oakland, a pris la fuite à pied, déclenchant une vaste chasse à l'homme dans les rues d'Oakland, bouclées à la circulation.

Après deux heures de recherche, le meurtrier a été localisé dans un immeuble d'habitation situé dans ce même quartier. Un commando de la police est intervenu dans l'appartement où l'homme était retranché, mais ce dernier a ouvert le feu au fusil d'assaut sur les membres du commando, tuant sur le coup deux autres policiers.

Les autres membres du commando ont alors ouvert le feu sur l'assaillant, le tuant, selon une version des faits donnée par la police d'Oakland.

Jamais la police d'Oakland n'avait perdu autant d'hommes à la fois dans l'exercice de leurs fonctions. Le gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, a ordonné dimanche la mise en berne des drapeaux sur le capitole de l'Etat et devait aller à la rencontre des policiers d'Oakland dans la journée pour leur exprimer sa sympathie.

Les quatre policiers tués étaient âgés de 35 à 43 ans. (ats)

Ton opinion