«LET'S MAKE MONEY»: Un fouineur de génie suit les canaux du pognon
Actualisé

«LET'S MAKE MONEY»Un fouineur de génie suit les canaux du pognon

Après «We Feed the World» en 2007, Erwin Wagenhofer part sur les traces de notre argent.

par
Winnie Covo

Erwin Wagenhofer est un homme chanceux, à sa manière. Lorsqu'il entame la réalisation du documentaire «Let's Make Money», la crise telle que nous la connaissons aujourd'hui et les scandales qui en découlent n'ont pas encore explosé. Un an plus tard, à la sortie de son documentaire sur le système libéral et le monde de la finance, problèmes d'argent et quotidiens qui déchantent sont au centre des préoccupations de tout un chacun. «Let's Make Money» devient alors une œuvre qui tombe à pic, non seulement pour son sujet, mais aussi parce que Wagenhofer livre un film didactique, informatif et excessivement bien construit.

Le réalisateur ne se contente pas de dénoncer un système financier ultralibéral qu'il rejette, il se pose, à lui-même et aux spectateurs, de vraies questions, encourageant le public à se faire une opinion sur un sujet au cœur de l'actualité.

Wagenhofer, qui réalisa «We Feed the World» en 2007, a l'intelligence qui échappe souvent à son alter ego Michael Moore. D'un point de vue général, l'un et l'autre dénoncent l'injustice et le pouvoir de gouvernements mal intentionnés. Mais quand Moore se met en scène comme grand défenseur des droits de l'homme en rabâchant son argumentation, Wagenhofer marque ses opinions en écoutant les hommes parler de leur histoire. Un patron de banque, un député burkinabé, un chef d'usine en Inde: à chacun le même temps de parole, à chacun la même liberté. C'est en cela que réside le génie du cinéaste.

S'il avait voulu faire dire à un patron autrichien que «les Indiens, eux, ne se plaignent pas et travaillent sans relâche», il aurait certainement eu le plus grand mal, mais comme l'intervenant en question se sent libre et écouté, il nous sert ses aberrations sur un plateau d'argent.

«Let’s Make Money»

D’Erwin Wagenhofer.

Ton opinion