Bâtiments historiques: Un franc pour un château
Actualisé

Bâtiments historiquesUn franc pour un château

La Confédération a vendu le château de Wildegg au canton d'Argovie.

Le domaine reste ouvert au public. L'Etat d'Argovie en deviendra officiellement propriétaire le 1er janvier 2011, a indiqué lundi l'Office fédéral de la culture.

Le domaine reste ouvert au public. L'Etat d'Argovie en deviendra officiellement propriétaire le 1er janvier 2011, a indiqué lundi l'Office fédéral de la culture.

Le domaine reste ouvert au public. L'Etat d'Argovie en deviendra officiellement propriétaire le 1er janvier 2011, a indiqué lundi l'Office fédéral de la culture.

Dans le cadre de la réorganisation de ses musées et collections, la Confédération a décidé «d'associer dorénavant le canton d'Argovie à l'avenir du château de Wildegg». Le domaine du château, y compris les ameublements originaux, passe aux mains de l'Argovie.

Plus de 100 hectares

Le domaine comprend 27 parcelles et 37 bâtiments, une exploitation agricole et des forêts. La surface totale est de plus de 100 hectares. L'ensemble du personnel est repris par le Musée d'Argovie qui gère les châteaux de Lenzburg et Hallwyl.

Le Grand Conseil argovien a déjà adopté un crédit de 500'000 francs par année pour couvrir les coûts de fonctionnement. La Fondation Domaine du Château de Wildegg, créée par le canton, dispose d'un capital de 10 millions de francs.

Le château de Wildegg est propriété de la Confédération depuis 1912, suite à une donation. La gestion du bâtiment et de ses collections était jusqu'à présent assurée par le Musée national suisse. (ats)

Ton opinion