Actualisé 15.08.2009 à 15:43

VenezuelaUn Franco-suisse condamné pour possession d'armes

Le double national franco-suisse Laurent Frédéric Bocquet a été condamné à quatre ans de prison au Venezuela pour possession illicite d'armes et d'explosifs.

Il a plaidé coupable, a communiqué le Ministère public vendredi (hier) à Caracas.

Bocquet avait été arrêté en mai dernier sur l'île de Margarita, au Venezuela, alors qu'il s'apprêtait à quitter le pays. Il était avec trois Dominicains, dont une femme, qui avaient aussi été arrêtés. Dans un premier temps, ils avaient tous été accusés d'avoir préparé des actions terroristes visant le président Hugo Chavez.

Dans l'appartement de Bocquet à Caracas, la police avait découvert un arsenal composé d'explosifs de type C-4, de détonateurs, de 14 fusils - dont cinq à lunettes, cinq à vision laser et un doté d'un silencieux - et de milliers de cartouches.

A l'époque, le ministre vénézuélien de l'Intérieur Tareck El Aissami avait accusé Laurent Frédéric Bocquet d'appartenir à une «organisation terroriste». Mais lors du procès, ce chef d'accusation n'a pas été retenu.

Au Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) à Berne, on confirme avoir connaissance de ce cas. Selon une porte-parole, le double national franco-suisse a bénéficié de l'assistance consulaire. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!