Bâle: Un fuyard se moque de policiers bloqués dans leur Tesla

Publié

BâleUn fuyard se moque de policiers bloqués dans leur Tesla

À cause d’une mauvaise manipulation, une patrouille de la police bâloise n’a pas pu arrêter un cycliste qui refusait de se soumettre à un contrôle. Il en a profité pour se payer la tête des agents.

Image d’illustration.

Image d’illustration.

Police cantonale Bâle-Ville

Le couac remonte à deux ans, lorsque la police bâloise, ayant acquis sept voitures de patrouille Tesla, veut interpeller un cycliste. Plutôt que d’obtempérer, il tente de prendre la fuite. Les policiers encore dans leur véhicule essaient de sortir pour l’arrêter mais restent coincés dans l’habitacle, car les portières sont bloquées. Le cycliste, constatant la fâcheuse posture dans laquelle se trouvent les agents, en profite pour les narguer en roulant au pas devant leur voiture.

Ces faits sont relatés dans un rapport que s’est procuré le portail Prime News et relayés ce jeudi dans la «Basler Zeitung». Finalement, un policier a réussi à entrouvrir une portière arrière et a pu appréhender le fuyard. Le fait de ne pas avoir positionné le levier de vitesse au bon endroit est évoqué pour expliquer le possible blocage des portières.

Cette anecdote embarrassante pose aussi la question de la fiabilité de tels véhicules et de la formation nécessaire aux agents pour éviter ce genre de mésaventure. Un porte-parole de la police bâloise assure qu’entretemps les forces de l’ordre ont pu acquérir «beaucoup d’expérience» avec ces modèles Tesla et que depuis cet incident, la police n’a reçu «aucun rapport concernant des portes de véhicules qui ne fonctionnent pas».

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boîte mail, l’essentiel des infos de la journée.

(jba)

Ton opinion

35 commentaires