Russie - Un gardien de musée dessine des yeux sur une toile estimée à 1 million

Publié

RussieUn gardien de musée dessine des yeux sur une toile estimée à 1 million

Un agent de sécurité est accusé d’avoir vandalisé au Bic une toile de l’artiste russe Anna Leporskaïa, datant des années 1930 et représentant trois personnages sans visage.

L’incident s’est produit au centre Eltsine d’Ekaterinbourg, en Russie, où la toile était exposée.

L’incident s’est produit au centre Eltsine d’Ekaterinbourg, en Russie, où la toile était exposée.

Wikipedia/Knutulhu/CC BY-SA 4.0

Un musée russe a révélé qu’un de ses agents de sécurité avait vandalisé un tableau d’avant-garde du début du XXe siècle en dessinant des yeux sur l’œuvre d’une élève du maître du suprématisme Kasimir Malevitch. L’incident a eu lieu en décembre 2021 et concerne une œuvre d’Anna Leporskaïa, artiste peintre et décoratrice du siècle dernier, exposée au centre Eltsine d’Ekaterinbourg, grande ville de l’Oural.

Intitulée «Les trois figures», cette œuvre des années 1930, assurée à hauteur de 75 millions de roubles (env. 930’000 francs), représente des personnages sans visage. Sur deux d’entre eux, le gardien a dessiné des yeux à l’aide d’un stylo à bille.

Le tableau a été restauré

Le directeur en exercice du centre Eltsine, Alexandre Drozdov, a affirmé lundi lors d’une réunion que cet ajout était le fait d’un «employé d’une entreprise de sécurité privée» avec laquelle le musée avait un contrat. Il a ajouté que la compagnie d’assurances et le directeur de la prestigieuse Galerie Tretiakov de Moscou, qui avait prêté le tableau, avaient été «immédiatement» informés. Le tableau a été démonté et renvoyé à Moscou, où il a été entièrement restauré.

Selon la presse locale, il s’agissait du premier jour de l’agent de sécurité en question et ses motivations ne sont pas connues. Il encourt une amende ou jusqu’à trois mois de détention. La police a ouvert une enquête pour «vandalisme».

(AFP)

Ton opinion

19 commentaires