Vaud: Un gendarme a été renversé sciemment
Actualisé

VaudUn gendarme a été renversé sciemment

Mercredi soir, un gendarme vaudois a été grièvement blessé, alors qu'il tentait d'arrêter un véhicule. Le conducteur l'a volontairement heurté. Il a été arrêté.

Un gendarme a été gravement blessé mercredi soir à Trélex (VD) lors d'un contrôle routier. Un conducteur a refusé d'obtempérer à ses signes d'arrêt et l'a volontairement renversé. Le gendarme a les deux jambes fracturées. Le fuyard a été interpellé.

Deux patrouilles de gendarmes effectuaient un contrôle sur la route principale Nyon - St-Cergue, suite aux cambriolages qui se déroulent dans la région, a indiqué la police cantonale vaudoise jeudi dans un communiqué. Une petite voiture est arrivée et son conducteur a ralenti.

Alors que le sergent de 59 ans se trouvait sur le centre de la chaussée, lui faisant signe de s'arrêter, cet usager n'a pas obtempéré et a accéléré. Il a délibérément renversé le policier, le blessant aux deux jambes.

Le dispositif de recherches mis en place dans le secteur a permis d'interpeller un individu peu après. Il s'agit d'un ressortissant marocain de 24 ans. Des investigations sont en cours pour déterminer s'il était seul dans le véhicule et si le suspect a un lien avec des cambriolages survenus dans la région. Le procureur de service a ouvert une enquête.

Comportement criminel

La conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro, en charge de la sécurité, a dénoncé ce «comportement criminel». «Je suis scandalisée par le fait qu'on puisse foncer délibérément sur un policier. C'est impardonnable», a-t-elle indiqué à l'ats.

La conseillère d'Etat souhaite un durcissement des sanctions à l'encontre de ceux qui s'en prennent aux forces de l'ordre, comme le demande une pétition de la Fédération suisse des fonctionnaires de police. Une commission du Conseil national a été chargée de faire des propositions. (ats)

Ton opinion