Université de Bâle: Un gène de la mémoire identifié
Actualisé

Université de BâleUn gène de la mémoire identifié

Des chercheurs de l'Université de Bâle ont identifié un gène jouant un rôle déterminant sur la mémoire.

L'expérience a été conduite sur 1000 jeunes Helvètes, indique la haute école bâloise jeudi. Les scientifiques dirigés par Andreas Papassotiropoulos et Dominique de Quervain ont tout d'abord passé au crible leur héritage génétique.

Les «cobayes» ont ensuite été soumis à un test de mémoire: chacun a reçu une liste de 30 mots et a été prié de la reproduire cinq minutes plus tard. Il ressort de l'expérience que le gène CTNNBL1 a un lien significatif avec les prestations de la mémoire, selon les résultats de l'étude publiée dans le magazine «Molecular Psychiatry».

Serbie

Une expérience similaire conduite sur 500 personnes en Serbie a confirmé cette conclusion. Par ailleurs, les techniques d'imagerie modernes ont permis de montrer que le gène en question pilote effectivement les activités des régions cérébrales liées à la mémoire.

Des études plus approfondies seront menées pour montrer comment le gène exerce son influence. Le but est à terme de développer de nouvelles thérapies contre les troubles de la mémoire. (ats)

Ton opinion