JO 2018: Un général nord-coréen à la cérémonie de clôture
Actualisé

JO 2018Un général nord-coréen à la cérémonie de clôture

Le responsable des relations intercoréennes participera à la fin des joutes olympiques. Ivanka Trump sera aussi de la partie.

1 / 27
Le symbole reste toutefois fort puisque la Corée du nord participera pour la première fois aux Jeux Paralympiques. (Vendredi 9 mars 2018).

Le symbole reste toutefois fort puisque la Corée du nord participera pour la première fois aux Jeux Paralympiques. (Vendredi 9 mars 2018).

AFP
Ls Jeux Paralympiques s'ouvrent à Pyeongchang dans un contexte de réchauffement diplomatique inédit entre les deux Corées, même si les deux pays ne défileront finalement pas ensemble lors de la cérémonie d'ouverture, en raison d'un désaccord sur le drapeau à arborer. (Vendredi 9 mars 2018).

Ls Jeux Paralympiques s'ouvrent à Pyeongchang dans un contexte de réchauffement diplomatique inédit entre les deux Corées, même si les deux pays ne défileront finalement pas ensemble lors de la cérémonie d'ouverture, en raison d'un désaccord sur le drapeau à arborer. (Vendredi 9 mars 2018).

AFP
Une délégation d'émissaires spéciaux sud-coréens va être envoyée lundi en Corée du Nord. Objectif: favoriser le dialogue entre Pyongyang et Washington. (Dimanche 4 mars 2018)

Une délégation d'émissaires spéciaux sud-coréens va être envoyée lundi en Corée du Nord. Objectif: favoriser le dialogue entre Pyongyang et Washington. (Dimanche 4 mars 2018)

AFP

Un général nord-coréen haut placé assistera dimanche à la cérémonie de clôture des jeux Olympiques d'hiver de Pyeongchang, événement auquel est également annoncée Ivanka trump, fille aînée et conseillère du président américain.

Kim Yong Chol, responsable des relations intercoréennes au sein du Parti des travailleurs de Corée, au pouvoir au Nord, dirigera la délégation officielle de huit membres qui se rendra au Sud de vendredi à dimanche, a annoncé jeudi dans un communiqué le ministère nord-coréen de l'Unification. Il assistera à la cérémonie de clôture dimanche, indique le texte.

Après deux années de très fortes tensions sur la péninsule en raison des programmes nucléaire et balistique de Pyongyang, les jeux de Pyeongchang ont permis une spectaculaire détente entre les deux Corées qui sont encore techniquement en guerre.

Le Nord avait envoyé au Sud pour la cérémonie d'ouverture une délégation officielle de très haut niveau, comptant quatre hauts responsables, parmi lesquels Kim Yo Jong, la soeur du dirigeant Kim Jong Un, et Kim Yong Nam, qui est selon le protocole le chef d'Etat de la Corée du Nord.

Le président sud-coréen Moon Jae-in, qui avait déjà rencontré ces émissaires, devrait recevoir aussi la délégation attendue vendredi, a indiqué l'agence sud-coréenne Yonhap citant la Maison bleue, le siège de la présidence.

Mercredi, un responsable américain a annoncé que la fille de Donald Trump dirigerait la délégation américaine en Corée du Sud pour la clôture des jeux.

Il a indiqué qu'aucun contact n'était prévu avec les responsables nord-coréens. Lors de la cérémonie d'ouverture, le vice-président américain Mike Pence était assis à quelques sièges de Kim Yo Jong. Mais il n'y avait eu aucun échange entre les deux. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion