Coupe du monde: Un Ghana chirurgical bat la Corée du Sud

Publié

Qatar 2022Réaliste, le Ghana domine la Corée du Sud

Les «Black Stars» postulent à une qualification pour les 8es de finale du Mondial 2022 de football, grâce à leur succès 3-2 contre les Coréens, dans le groupe H.

par
Robin Carrel
Mohammed Kudus a réussi un fantastique doublé.

Mohammed Kudus a réussi un fantastique doublé.

AFP

Décidément, cette fin de deuxième tour n'est pas celle des gardiens de but. Après la fête de tirs entre la Serbie et le Cameroun dans la poule G (3-3), la rencontre entre le Ghana et la Corée du Sud a vu les derniers remparts être à la peine. A la 69e minute de jeu, six tirs cadrés avaient été répertoriés et cinq goals garnissaient déjà le tableau d'affichage! Le seul arrêt de la partie jusqu'ici, réussi par le St-Gallois Lawrence Ati-Zigi à la 53e, n'avait de loin pas été le plus facile de sa carrière... Il a toutefois décidé du score final.

La troupe d'Otto Addo avait failli surprendre le Portugal d'entrée de tournoi (2-3), mais le nouveau record de Cristiano Ronaldo avait tout balayé. Face aux Asiatiques pourtant, les Ghanéens ont prouvé qu'il faudrait compter avec eux pour le reste du tournoi, ou du moins ces prochains jours. Surtout s'ils sont capables de garder un tel niveau de réalisme dès qu'ils entrent dans la surface adverse. Ce lundi, en effet, ils ont marqué sur leurs deux premiers tirs de la journée, et ont scoré sur leurs trois possibilités de le faire!

Les «Guerriers Taeguk» avaient pourtant réalisé une entame de match exemplaire, acculant leurs adversaires devant leur but pendant une vingtaine de minutes. Mais dès que les «Black Stars» ont desserré quelque peu l'étreinte, les bonnes intentions coréennes ont volé en éclat. Sur un corner, Mohammed Salisu a converti le premier tir du match de son équipe, d'une reprise dans les cinq mètres (24e), après qu'une main de son capitaine André Ayew a été jugée licite par le VAR.

Onze minutes plus tard, c'est Jordan, le frère de ce dernier - et accessoirement fils de la légende Abedi Pelé -, qui a déposé un amour de centre sur la tête du très prometteur Mohammed Kudus.

A ce moment-là de la partie, Kim Seung-gyu, le gardien de la Corée du Sud, faisait face à son deuxième tir cadré de tout le tournoi. Le troisième, encore par le milieu de l'Ajax Amsterdam, a de nouveau fait mouche à la 68e!

Le dernier rempart de l'Al-Shabab Club en Arabie Saoudite n'a ainsi toujours pas fait le moindre arrêt dans ce Mondial.

Dans la cage ghanéenne, Ati-Zigi a certes encaissé deux belles têtes de Cho Gue-Sung en l'espace de trois minutes (1-2/58e et 2-2/61e).

Mais le gardien des «Brodeurs» a réussi deux arrêts qui ont changé le match. Il s'était imposé devant le double buteur à la 53e, avant de mettre son veto à un quart d'heure de la fin sur un coup franc de la star Son Heung-min. Sa parade de la 95e n’est pas non plus à négliger. Quand les Coréens ont réussi à tromper sa vigilance, comme sur cette action de la 76e, un défenseur est heureusement passé par là pour dégager le cuir.

Les Ghanéens joueront ainsi leur qualification pour le prochain tour contre l'Uruguay. Cette rencontre fera à n'en pas douter remonter de bien vilains souvenirs aux hommes d'Otto Addo, surtout si Luis Suarez est aligné côté sud-américain. Les Uruguayens, avec le controversé buteur dans leurs rangs, avaient en effet éliminé le Ghana en quarts de finale de la Coupe du monde 2010 aux tirs au but (1-1 ap, 4-2 tab), après que l'ancien Barcelonais et Liverpuldien avait réalisé une parade des deux mains sur sa ligne au bout de la prolongation. Il y aura forcément de la revanche dans l'air.

Ton opinion