Mondial 2014: Un Ghanéen embrasse sa prime de 100'000 $ cash
Actualisé

Mondial 2014Un Ghanéen embrasse sa prime de 100'000 $ cash

Une photo du défenseur ghanéen John Boye embrassant une liasse de billets circule sur Twitter. Il s'agirait de la prime reçue par les Black Stars, pourtant éliminés du Mondial brésilien.

par
cga

C'est un cliché qui va faire jaser. Une photo du défenseur John Boye embrassant la prime versée par la fédération ghanéenne de football a été postée sur Twitter, jeudi, quelques heures avant le dernier match de poule de son équipe. Le joueur du stade rennais serait en train d'embrasser 100'000 dollars en liquide. Cela correspondrait à sa part des 3 millions versés à la délégation du pays ouest-africain pour la Coupe du monde, selon «Metro». La prime aurait été versée aux Ghanéens avant le match qui les verra se faire éliminer par une défaite face au Portugal, avec notamment un but contre son camp de... John Boye.

Ghana's John Boye seen kissing his $100K stack from $3mil share. #GHApic.twitter.com/3qkQrzjIsx- World Cup 2014 (@PostWorldCup) June 26, 2014

L'autogoal de John Boye

Un autre tweet de BBC Africa montre un convoi de voitures traversant les rues de Brasilia en pleine nuit. Il s'agirait du transit de l'argent destiné aux Black Stars, dans la nuit de mercredi à jeudi.

Here's the $3m cash owed to Ghana's World Cup team, being carried in convoy through Brasilia (Photo via @rede_globo) pic.twitter.com/qGKR4uzsbQ- BBC Africa (@BBCAfrica) June 26, 2014

Le sélectionneur du Ghana, Kwesi Appiah, a par ailleurs justifié l'exclusion de Kevin-Prince Boateng et de Sulley Muntari pour des raisons disciplinaires, jeudi, avant le dernier match perdu contre le Portugal (2-1) et l'élimination des Black Stars du Mondial. Boateng a été exclu de l'équipe du Ghana pour avoir insulté Appiah lors d'un entraînement à Maceio dans la semaine et Muntari pour s'en être pris physiquement à un membre du comité exécutif de la Fédération ghanéenne de football (GFA), Moses Armah, mardi lors d'une réunion.

«La décision de renvoyer les deux joueurs a été prise pour des raisons disciplinaires. On ne peut pas penser à un seul joueur, il faut penser au bien de l'équipe», a déclaré Appiah. «La décision n'a pas été prise ce matin avant le match, mais il y a un jour. Les joueurs étaient au courant. Si tu veux construire une équipe, il faut faire les choses correctement. Je ne pense pas que cela ait eu un impact sur le match», a-t-il ajouté.

Le Ghana a quitté le Mondial avec deux défaites contre les Etats-Unis (2-1) et le Portugal (2-1) et un match nul contre l'Allemagne (2-2).

Ton opinion