Etats-Unis: Un goéland «photobombe» son sandwich de luxe
Actualisé

Etats-UnisUn goéland «photobombe» son sandwich de luxe

En tentant de partager la photo d'un appétissant et onéreux snack au homard, une Américaine a obtenu un succès inattendu.

par
arg
Keystone/AP

Un petit port pittoresque, une météo radieuse et un appétissant sandwich au homard, commandé dans un restaurant réputé. L'excursion d'Alicia Jessop en Nouvelle-Angleterre n'aurait pas pu être plus parfaite, vendredi. Cette prof californienne se réjouissait tant de sa pause lunch au bord de la mer qu'elle a entrepris de partager ce moment avec un cliché sur les réseaux sociaux.

Sauf qu'au moment de déclencher l'objectif de son smartphone, un goéland a foncé en piqué sur son sandwich. «J'avais mis 20 bonnes secondes à cadrer la photo et je ne l'ai vraiment pas vu arriver.» Quand elle a repris ses esprits, une nuée de volatiles achevaient de dévorer son sandwich à 21 dollars 50 (environ 21 francs).

Ridicule

Elle a raconté à l'agence AP s'être sentie un peu ridicule «comme ces gens qui se font mal pour une photo sur Instagram». Ce n'est que quelques instants plus tard, en consultant son smartphone, qu'elle a découvert sa photo, et éclaté de rire en voyant l'oiseau plonger son bec dans la délicieuse (et onéreuse) garniture.

Posté sur Twitter avec le commentaire «Voilà pourquoi on ne peut pas avoir de jolies choses», le cliché est immédiatement devenu viral, récoltant plus de 200'000 likes. «Finalement, ça valait son argent», soupire la Californienne. Qui a fini par racheter son fameux sandwich au homard... qu'elle a pris soin de déguster bien à l'abri.

Ton opinion