hockey: Un goût de revanche dans les patins genevois

Actualisé

hockeyUn goût de revanche dans les patins genevois

Vexé par son élimination précoce lors des play-off 2009, le club des Vernets entend remettre les pendules à l'heure cette saison.

par
Maxime Huber
Genève

Balayé en quarts de finale des play-off par Kloten (4-0!) lors du précédent exercice, Genève-Servette prend un nouveau départ. Qualifiée de «grande année» par le big boss des Vernets, Chris McSorley, la saison 2009-2010 revêt une importance toute particulière aux yeux des «grenat». «On veut montrer aux fans que l'on peut revenir au sommet de la hiérarchie», relève le coach canadien, qui, pour l'anecdote, année après année, «résiste» encore et toujours à la langue de Molière...

Les renforts. Le contingent genevois s'est étoffé, pour le moment, de pas moins de sept joueurs. A savoir, le Canadien Jeff Toms (ex-Langnau), Tobias Stephan (Dallas, NHL), Stefan Hürlimann (Rapperswil), Flurin Randegger (Bienne), Maurer Marco (Zoug), Pivron Pierrick (?) et Beech Kris (HV71, Suède, pour six semaines). «Nous avons donné plus de profondeur à notre banc afin d'éviter l'amputation numéraire de fin de saison dernière», explique McSorley.

Les objectifs du club. «Gagner le titre, bien entendu!» affirment, de concert, Goran Bezina et Jeff Toms... «Non, plus sérieusement, on ne pas se fixer un rang bien précis à atteindre! On va tenter de viser le haut du tableau. L'essentiel, c'est de se qualifier le plus tôt possible pour les play-off», conclut le capitaine «grenat», débarrassé de quelques kilos superflus.

Ton opinion