Actualisé 02.03.2016 à 03:00

Etats-UnisUn gouverneur défend les libertés des transsexuels

Dans le Dakota du Sud, le dirigeant a mis son veto face à une loi discriminante.

Des opposants à la loi contre les toilettes neutres, à Pierre (Dakota du Sud), le 23 février 2016.

Des opposants à la loi contre les toilettes neutres, à Pierre (Dakota du Sud), le 23 février 2016.

photo: Keystone

Le gouverneur du Dakota du Sud, Etat du Midwest américain, a opposé mardi son veto à une loi qui obligeait les élèves à utiliser les toilettes réservées à leur sexe de naissance, une mesure qui visait les personnes transgenres.

Le parlement de cet Etat avait voté à la mi-février cette loi qui illustrait la frustration des conservateurs américains après une succession de victoires législatives pour les personnes LGBT (lesbiennes, gays, bisexuelles et transsexuelles), laquelle avait culminé en juin avec la légalisation du mariage gay par la Cour suprême.

Les élus du Dakota du Sud attendaient que la loi soit promulguée, mais le gouverneur, Dennis Daugaard, a estimé que le texte de loi 1008 «ne répondait pas» aux problèmes posés localement dans les écoles de l'Etat, qu'il «favorisait les conflits et litiges» et qu'il était préférable de laisser les responsables de districts scolaires décider au cas par cas sans que l'Etat n'interfère.

Selon un communiqué du Centre de défense pour l'égalité des personnes transgenres (NCTE), plus d'une douzaine d'Etats ont envisagé d'adopter des lois anti-LGBT, mais aucun n'était allé aussi loin que le Dakota du Sud.

La loi prévoyait que l'accès aux toilettes et vestiaires dans les écoles publiques de l'Etat soit réservé aux élèves «ayant le même sexe biologique» et avait pour but de contourner un texte fédéral interdisant les discriminations dans les établissements scolaires. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!