Pully (VD): Un graffiti à la Municipalité
Actualisé

Pully (VD)Un graffiti à la Municipalité

Elu à l'exécutif de la commune en mars, l'écologiste Daniel Margot a choisi l'originalité pour décorer un des murs vierges de son bureau. Il a fait appel à l'artiste Teos.

par
Frédéric Nejad
Daniel Margot a laissé carte blanche au graffeur.

Daniel Margot a laissé carte blanche au graffeur.

«Des ateliers de graffiti, avec un aspect éthique, organisés par la Ville de Lausanne avaient attiré mon attention il y a quelques mois», déclare Daniel Margot, qui a notamment été à l'époque bras droit des conseillers fédéraux Georges-André Chevallaz, puis Jean-Pascal Delamuraz.

Il a alors voulu donner l'occasion à un jeune artiste de s'exprimer librement dans son bureau, «au lieu d'y accrocher un tableau». Le choix s'est porté sur le Lausannois de 28 ans Renaud Brandner, alias Teos: «J'ai trouvé assez cool de réaliser un tel mandat, où j'avais carte blanche.» Quant au municipal, il dit avoir même encouragé Teos «à se lâcher» dans son oeuvre. Et il a payé de sa poche cette réalisation qui n'a donc rien coûté aux contribuables de la commune.

Ton opinion