Actualisé 30.09.2011 à 09:44

VaticanUn groupe de rock va jouer devant le pape

Les musiciens français de Glorious sont aux anges. Ils sont en passe d'atteindre la consécration de leur carrière en se produisant en concert privé devant le pape Benoît XVI.

de
gco/ats

La chanson «Enflammés» de l'album de Glorious («Citoyens des Cieux»).
Source: Youtube.com

Le groupe lyonnais de «pop louange» Glorious, le plus actif de la scène catho française, a été convié par le Saint-Siège à se produire samedi 15 octobre à la fin d'un grand colloque sur la nouvelle évangélisation, rapporte «Le Progrès».

Benjamin et Thomas Pouzin devraient interpréter trois chansons de leur dernier album «Citoyens des Cieux» devant Benoît XVI et les invités de la première réunion de l'assemblée de la nouvelle évangélisation. Ils joueront une dizaine de minutes à la suite de plusieurs artistes, dont le ténor italien Andrea Bocelli.

«C'est une blague ou quoi?»

Benjamin Pouzin, 28 ans, leader de Glorious, explique qu'il a d'abord cru à un canular quand il a reçu, fin août, un appel du Vatican sur son téléphone portable: «On nous a expliqué que notre groupe correspondait à ce que le pape recherchait: des laïques qui investissent le monde de la culture pour éviter que Dieu ne quitte les sociétés européennes». Les musiciens ont été repérés par un prêtre du Vatican lors d'un concert donné à Madrid, pour les Journées mondiales de la jeunesse, en août.

Le rendez-vous vient d'être confirmé et le groupe se produira donc sous une forme réduite, à deux membres au lieu de cinq, laissant sur scène les deux frères fondateurs de Glorious, Benjamin Pouzin, au chant et à la guitare électrique, et Thomas, pianiste et chanteur.

Des albums vendus à 130'000 exemplaires

«Pour nous, c'est une super reconnaissance. On dit souvent que l'église est traditionnelle et vieille France, nous sommes là pour prouver le contraire», poursuit Benjamin Pouzin. Le 14 octobre, les deux Lyonnais répéteront à Rome. Et le lendemain, à la fin du concert, ils espèrent bien échanger quelques mots avec Benoît XVI, rapporte encore «Le Progrès».

Glorious a été constitué il y a une dizaine d'années à Lyon. Il anime tous les dimanches soir devant 400 à 500 personnes une messe particulièrement dynamique à Lyon et se produit en tournée dans toute la France le reste de la semaine. Ses cinq albums se sont vendus à 130'000 exemplaires. Glorious dit s'inspirer directement des mouvements évangélistes américains.

Glorious: «Ta grâce»

Glorious: «Vivre Unis»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!