Actualisé 28.04.2020 à 08:53

Football

Un groupe émirati pour Etoile Carouge?

Le club stéllien pourrait recevoir un soutien financier venu des Emirats arabes unis. Pour autant que Michael Palma reste à la présidence, et avec la Challenge League dans le viseur.

de
Sport-Center

À l'heure où Etoile Carouge se cherche un repreneur, une solution qui ne manque pas de piquant vient de tomber sur le club de la Fontenette. Game Plan Sports Group, entreprise basée aux Emirats arabes unis réunissant un cabinet de conseil et une agence sportive, s'est proposé pour investir chez l'actuel 4e de Promotion League, révèle le site Proxifoot. Son patron n'est autre que Salem Baobaid, connaissance de longue date de l'actuel président carougeois, Michael Palma. «On discute depuis plusieurs semaines, détaille ce dernier. Il était à la recherche d'un club dans lequel investir. Il a tâté le terrain en Angleterre, au Portugal, en Norvège et en Suisse allemande, avant de penser à Carouge.»

Concrètement, Salem Baobaid deviendrait vice-président d'un club dans lequel il entend injecter 1 million de francs la première année (un montant qui sera réévalué à la fin de chaque exercice en fonction des objectifs) et qu'il souhaite amener dans le haut du classement de Challenge League en deux saisons. «C'est une façon de se mouiller, de montrer qu'il est impliqué dans le club et qu'il ne se contente pas de gérer ça depuis son bureau d'Abou Dhabi», explique Michaël Palma, qui resterait à la présidence si cette solution devait être retenue.

Etoile Carouge doit en effet se prononcer sur l'identité de son nouveau repreneur dans les prochaines semaines. Deux choix s'offrent à lui: l'option Palma/Baobaid ou celle représentée par Olivier Doglia, ancien joueur de la maison, et Simon Pidancet, ex-président du FC Versoix.

Florian Vaney

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!