Malaisie: Un guide sexuel pour musulmanes censuré
Actualisé

MalaisieUn guide sexuel pour musulmanes censuré

Un manuel qui distille des conseils pratiques sur la meilleure manière pour une musulmane de «satisfaire son mari» et assouvir ses réels besoins sexuels a été interdit par les autorités.

Dans l'ouvrage, sans illustrations explicites, il est notamment conseillé à la femme «obéissante» de faire l'amour en groupe, avec son mari et ses autres épouses. (dr)

Dans l'ouvrage, sans illustrations explicites, il est notamment conseillé à la femme «obéissante» de faire l'amour en groupe, avec son mari et ses autres épouses. (dr)

La Malaisie, pays à majorité musulmane, a interdit la publication d'un guide de 115 pages intitulé «Le Sexe islamique», édité par le «Club des femmes obéissantes» et qui recommande aux épouses la «soumission au lit afin de satisfaire leur mari», a indiqué vendredi la presse locale.

Le guide, qui n'était pas vendu en librairie mais était réservé aux seules membres de l'association, avait été écoulé à plusieurs centaines d'exemplaires depuis sa sortie il y a quelques semaines, selon les médias.

Un livre sans image

Le manuel distille des conseils pratiques sur la meilleure manière pour une musulmane de «satisfaire son mari», estimant que la plupart des femmes n'assouvissent que 10% des besoins sexuels de leur époux.

Dans l'ouvrage, sans illustrations explicites, il est notamment conseillé à la femme «obéissante» de faire l'amour en groupe, avec son mari et ses autres épouses.

Une image dégradante de la femme?

Le livre avait suscité un tollé dans le pays lors de sa sortie, de nombreux musulmans estimant qu'il offrait une image dégradante de la femme. Le ministère de l'Intérieur a interdit sa publication, justifiant sa décision par les liens que le «Club des femmes obéissantes» est accusé d'entretenir avec la secte islamique interdite Al-Arqam, a expliqué le quotidien «The Star Daily».

Le «Club des femmes obéissantes», qui compterait 800 membres selon la presse, ne cesse de susciter la polémique depuis sa création en début d'année. Sa vice-présidente, Rohaya Mohamad, avait déclaré lors d'une récente interview au «Star»: «Eve a été créée parce qu'Adam éprouvait certains besoins. Les hommes ont des besoins qu'ils ne peuvent pas contrôler. Et si ces besoins ne sont pas satisfaits, les hommes iront trouver une autre femme. C'est comme ça qu'Allah les a faits». (afp)

Ton opinion