Actualisé 28.02.2020 à 15:43

La Côte (VD)Un gymnasien accusé d'avoir violé une camarade

Le procès d'un jeune étudiant qui aurait forcé une camarade de classe à avoir des relations sexuelles, lors d'un voyage en Australie, s'est tenu jeudi.

von
xfz
C'est en Australie que le jeune homme aurait violé sa camarade de classe.

C'est en Australie que le jeune homme aurait violé sa camarade de classe.

Keystone/photo prétexte

Les faits se sont déroulés en janvier 2017, à près de 15'000 km d'ici. Alors qu'ils étaient en Australie à l'occasion d'un séjour linguistique, deux gymnasiens ont eu des relations sexuelles. La jeune femme affirme qu'elle y a été forcée, alors que son violeur présumé assure que non. Durant la soirée, un peu trop arrosée, il y avait eu un jeu de séduction entre les deux, et quelques baisers échangés. Mais l'étudiante, qui était vierge, ne voulait pas aller plus loin et elle l'aurait fait savoir à son compagnon. «Je lui ai dit non à plusieurs reprises mais, au bout d'un moment, je n'ai plus eu la force de me débattre», a-t-elle précisé, selon le journal «La Côte».

Dans un premier temps, ils n'ont plus reparlé de cette soirée. Mais, un peu plus d'un an plus tard, en Suisse, la thématique du viol a été abordée en classe et c'est là que tout a resurgi pour la jeune femme, qui dit avoir été dans le déni jusque-là. Ses parents l'ont vu sombrer et elle a même eu des envies suicidaires à plusieurs reprises. Jeudi, devant le Tribunal correctionnel de La Côte, le Ministère public a requis 36 mois de prison contre le jeune homme. Verdict le 5 mars. A noter que les gymnasiens ont, pour la plupart, entre 15 et 18 ans.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!