Crash à Moscou: Un hélico s'écrase sur un quartier d'habitation
Actualisé

Crash à MoscouUn hélico s'écrase sur un quartier d'habitation

Un hélicoptère russe de combat Ka-52 qui faisait des essais en vol s'est écrasé ce mardi sur un quartier d'habitation du sud-est de Moscou et ses deux pilotes ont été blessés.

La télévision russe diffusait des images de fumée se dégageant de l'aéronef, qui s'est écrasé sur un espace vert à proximité d'immeubles. Les deux pilotes ont été hospitalisés, a indiqué un porte-parole de la police moscovite. Selon un conseiller du ministre de la Santé, Igor Lanskoï, cité par l'agence de presse RIA-Novosti, leur vie n'est «pas en danger». Il a précisé que l'un des pilotes avait des côtes cassées et le deuxième sans doute une fracture par tassement de la colonne vertébrale.

Le ministère russe de la Défense a écrit dans un communiqué que le Ka-52 avait effectué «un atterrissage brutal» tandis qu'il réalisait des «essais dans le cadre de travaux de recherches» par la société Kamov, qui a mis au point cet hélicoptère. Selon une source proche du dossier citée par l'agence de presse Interfax, l'aéronef «faisait un vol d'essai dans le cadre du programme de création d'une version destinée au Mistral», le navire de guerre acheté à la France par la Russie. «L'hélicoptère pour le Mistral sera conçu sur la base du Ka-52», s'est contenté d'indiquer pour sa part un responsable de la holding Russian Helicopters.

Après de longues négociations, la Russie et la France ont signé en juin 2011 un contrat de plus d'un milliard de dollars prévoyant la vente de deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) de type Mistral. Le premier porte-hélicoptères a été mis à flot le 15 octobre, à Saint-Nazaire (ouest de la France). (afp)

Ton opinion