Séisme au Népal: Un hélicoptère militaire américain porté disparu
Actualisé

Séisme au NépalUn hélicoptère militaire américain porté disparu

Un hélicoptère militaire américain UH-1Y Huey des Marines participant aux opérations humanitaires après le tremblement de terre au Népal a disparu mardi, a annoncé mardi le Pentagone.

1 / 125
06.07.2016 Le Népal vend des milliers de tonnes de riz donnés par la Chine et le Bangladesh pour aider les victimes du séisme de 2015, a déclaré un responsable népalais mercredi, alors que les survivants font toujours face à des risques de pénuries alimentaires.

06.07.2016 Le Népal vend des milliers de tonnes de riz donnés par la Chine et le Bangladesh pour aider les victimes du séisme de 2015, a déclaré un responsable népalais mercredi, alors que les survivants font toujours face à des risques de pénuries alimentaires.

AP/Manish Swarup
23.04.2016 Plusieurs millions de personnes vivent toujours dans l'attente de l'aide internationale, un an après la catastrophe.

23.04.2016 Plusieurs millions de personnes vivent toujours dans l'attente de l'aide internationale, un an après la catastrophe.

Navesh Chitrakar
11.01.2016 Katmandou, la capitale du Népal, pourrait être frappée dans les prochaines années ou décennies par un nouveau séisme car la grande faille qui a rompu au printemps dernier est encore soumise à une forte pression juste sous la ville, selon une étude publiée lundi.

11.01.2016 Katmandou, la capitale du Népal, pourrait être frappée dans les prochaines années ou décennies par un nouveau séisme car la grande faille qui a rompu au printemps dernier est encore soumise à une forte pression juste sous la ville, selon une étude publiée lundi.

AP/Niranjan Shrestha

Six Marines et deux militaires népalais se trouvaient à bord, a précisé un porte-parole du Pentagone.

Selon les militaires américains, l'hélicoptère a disparu près de Charikot dans la soirée de mardi, après avoir livré une première cargaison, et alors qu'il se dirigeait vers un second point de livraison.

Selon le colonel Steven Warren, porte-parole du Pentagone, des hélicoptères en vol à ce moment-là ont capté des conversations radio concernant un problème de carburant.

«Nous espérons qu'il n'y a pas eu de crash» et que l'appareil a simplement fait un atterrissage d'urgence, a-t-il dit.

Une opération de recherches menée avant la tombée de la nuit n'a pas repéré de feu de détresse, ni flammes, fumées, ou balise de détresse dans la région, a-t-il dit.

Selon le Pentagone, environ 300 militaires américains se trouvent en ce moment au Népal pour participer aux opérations d'assistance après le tremblement de terre de magnitude 7,8 du 25 avril qui a provoqué la mort de plus de 8000 personnes.

Le pays a subi mardi un nouveau puissant séisme de magnitude 7,3 et de puissantes répliques, qui ont tué près d'une cinquantaine de personnes au Népal et 17 en Inde. (afp)

Ton opinion