Actualisé

RussieUn hélicoptère ministériel se crashe en Sibérie

Un hélicoptère russe avec neuf personnes à bord, parmi lesquelles des responsables du Ministère des situations d'urgence, s'est écrasé lundi dans la région d'Irkoutsk en Sibérie.

«Des débris de l'hélicoptère ont été retrouvés à 19h30 (heure locale, 12h30 suisses) à six kilomètres du village de Preobrajenka» (environ 5000 kilomètres à l'est de Moscou), a indiqué l'antenne du ministère des Situations d'urgence dans la région d'Irkoutsk dans un communiqué.

«Il y avait neuf personnes à bord», selon le communiqué publiant la liste des victimes parmi lesquelles le ministre local, Stanislav Omeliantchik, cinq autres responsables du ministère et trois membres d'équipage.

Le vice-ministre régional des Situations d'urgence, Valentin Nelioubov, a déclaré à l'agence Ria Novosti que l'hélicoptère transportait 1,9 tonne de TNT, un explosif puissant utilisé pour briser de la glace en Sibérie. Les autorités ont perdu le contact avec l'équipage vers 15h00 (heure locale, 08h00 suisses), a-t-il ajouté.

Restes humains

Une équipe de secouristes à bord d'un hélicoptère a atterri près du lieu du crash après avoir aperçu au cours du vol «des restes humains», a indiqué une source policière à l'agence Interfax, ajoutant que les débris de l'appareil se trouvaient sur une surface glacée.

Selon le site d'informations en ligne russe Lifenews.ru citant des experts, l'accident a probablement été causé par une explosion de TNT en cours de vol. Des débris de l'appareil ont été retrouvés éparpillés jusqu'à 100 mètres de distance, selon la même source.

L'équipage était en mission pour briser à l'aide de ces explosifs la couche de glace recouvrant la rivière Nijniaïa Toungouska, affluent de l'Ienisseï, un fleuve de Sibérie, a précisé M. Nelioukov.

Une épaisse couche de glace s'est accumulée sur cette rivière, dépassant le seuil critique de 890 centimètres, a indiqué l'agence Itar-Tass.

Avion retrouvé

Cet accident intervient au lendemain de l'annonce par les autorités russes de la découverte des débris d'un petit avion qui avait disparu il y a près d'un an dans l'Oural avec 13 personnes à bord, dont certaines étaient en état d'ébriété.

Les débris du monomoteur ont été retrouvés par des chasseurs dans la région de Sverdlovsk (1600 km à l'est de Moscou), à seulement huit kilomètres de l'aérodrome d'où il avait décollé en juin 2012, dans une zone marécageuse difficilement accessible. (afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!