Corée du Sud: Un hélicoptère s'abîme en mer, sept disparus

Actualisé

Corée du SudUn hélicoptère s'abîme en mer, sept disparus

Venu récupérer un pêcheur blessé, l'hélicoptère s'est abîmé en mer au large d'îlots que se disputent Séoul et Tokyo.

Un bateau des gardes-côtes coréens à la recherche des disparus.

Sept Sud-Coréens étaient portés disparus vendredi après l'accident de leur hélicoptère au large d'îlots isolés disputés avec le Japon. L'appareil venait de récupérer un pêcheur blessé sur les îles Dokdo quand il s'est abîmé jeudi soir.

Des recherches ont été lancées, ont annoncé des responsables sud-coréens. Elles impliquent les gardes-côtes sud-coréens, les pompiers et des bateaux privés, a précisé à l'AFP un porte-parole des pompiers, qui a ajouté que le ministère de la Défense avait également envoyé des avions et des plongeurs.

Cinq sauveteurs, le pêcheur et un civil

L'hélicoptère était un Eurocopter EC225 fabriqué par le constructeur européen Airbus. Les sept personnes à bord étaient cinq sauveteurs, le pêcheur et un civil. Le pêcheur «était sur son bateau de pêche quand ses doigts ont été sectionnés dans un accident, et son équipage l'a emmené aux Dokdo pour y attendre l'hélicoptère des sauveteurs», a-t-il ajouté.

En Occident, ces minuscules îles de la mer du Japon -appelée mer de l'Est par les Coréens- portent le nom de «rochers Liancourt», du nom d'un baleinier français du XIXe siècle. Elles comptent quelques bâtiments, une hélisurface et une jetée. Séoul contrôle ces îlots depuis 1945, après la fin de la colonisation japonaise de la péninsule. Le Japon revendique toujours sa souveraineté sur ces rochers qu'il appelle Takeshima. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion