Niger: Un hippopotame attaque et tue douze écoliers
Actualisé

NigerUn hippopotame attaque et tue douze écoliers

Douze Nigériens, âgés de 12 à 13 ans, ont perdu la vie cette semaine, quand leur pirogue a été prise pour cible par le mammifère sur le fleuve Niger, près de Niamey.

«Au moins 18 personnes, en majorité des élèves» se trouvaient sur la pirogue au moment de l'attaque. Un villageois a également été tué, selon un responsable local.

On ignore si les victimes sont mortes noyées ou, pour certaines d'entre elles, ont été directement victimes de l'animal.

«Nous avons déjà donné l'ordre pour que l'animal soit identifié et abattu», a assuré à la télévision le gouverneur de la région de Tillabéri, dans l'ouest du pays.

Des troupeaux d'hippopotames, à la recherche d'herbes fraîches ou d'eaux profondes, s'aventurent régulièrement près de la capitale et y sèment souvent la panique. En 2013, un hippopotame a été tué par balles par les agents de l'environnement, après avoir mortellement mordu un adolescent à Niamey.

Lorsqu'ils sont accompagnés de bébés, les hippopotames sont plus agressifs et s'attaquent même aux vaches qui viennent brouter sur les rives du Niger, selon un spécialiste. (ats)

Ton opinion