Actualisé 23.01.2007 à 16:51

Un hiver sans sel

Pratteln - Les Salines du Rhin subissent les effets de la douceur exceptionnelle de l'hiver.

L'an dernier, elles ont livré environ 300.000 tonnes de sel pour le dégel des routes, cette année il y a en a à peine 10.000 tonnes, a expliqué mardi à l'agence de presse AP leur directeur Jürg Lieberherr.

En janvier, les livraisons sont pratiquement tombées à zéro. Actuellement, les stocks sont complets et dépassent largement les 100.000 tonnes. Leur valeur dépasse ainsi les dix millions de francs.

«Je suis entré en fonction il y a 14 ans, je n'ai jamais rien vécu de comparable», a reconnu Jürg Lieberherr. Le sel utilisé pour les routes représente habituellement 60% des 500.000 tonnes produites par les Salines du Rhin chaque année. Le sel destiné à l'alimentation et à l'industrie est actuellement livré dans des quantités normales.

Avec la baisse des températures, le directeur espère reprendre ses livraisons de sel pour les routes ces prochains jours. Il se console toutefois en observant que le produit n'a pas de date de péremption: «Ce sel se trouvait dans le sol depuis 200 millions d'années, il pourra bien tenir jusqu'à l'année prochaine.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!