Fausse alerte à l'aéroport de Newark: Un homme de 28 ans a été interpellé

Actualisé

Fausse alerte à l'aéroport de NewarkUn homme de 28 ans a été interpellé

Les autorités aéroportuaires ont annoncé vendredi soir l'interpellation d'un homme de 28 ans soupçonné d'avoir déclenché une fausse alerte qui a provoqué le 3 janvier la fermeture pendant plusieurs heures de l'aéroport de Newark, dans le New Jersey (est) près de New York.

Selon un communiqué des autorités aéroportuaires de New York et de New Jersey, le jeune homme, Haisong Jiang, a été interpellé vendredi soir à son domicile, entendu par les enquêteurs pendant quelques heures puis relâché.

Il sera poursuivi pour avoir pénétré illégalement dans une zone d'embarquement, apparemment pour accompagner son amie qui prenait l'avion et lui donner un dernier baiser avant de partir. Les enregistrements vidéo ont montré que l'agent de sécurité chargé de la surveillance venait de quitter son poste. Il a été sanctionné et placé en congé administratif, selon l'administration de la sécurité dans les transports (TSA).

Les fausses alertes se sont multipliées dans les aéroports aux Etats-Unis depuis l'attentat manqué du vol Amsterdam-Detroit, le 25 décembre dernier. L'incident survenu le 3 janvier à Newark a provoqué la fermeture des trois terminaux de l'aéroport pendant six heures, retardant des milliers de voyageurs.

Selon ses colocataires, Haison Jiang, 28 ans, est étudiant en sciences biomoléculaires de l'université Rutgers à Newark. Le jeune homme, originaire de Chine, est arrivé aux Etats-Unis en 2004. (ap)

Ton opinion