Justin Timberlake: Un homme heureux à Londres
Actualisé

Justin TimberlakeUn homme heureux à Londres

Mercredi soir après sa performance aux BRIT Awards, nous avons assisté au concert de l'ex N Sync. On vous raconte.

par
Caroline Piccinin
Justin Timberlake au Roundhouse

Justin Timberlake au Roundhouse

DR

Justin Timberlake, 37 ans, qui vient de sortir son album «Man of The Woods», est un homme heureux. Non seulement sa prestation à la mi-temps du dernier Super Bowl a été vue par plus de 100 millions de personnes, mais la tournée de son nouveau disque cartonne. Sans avoir commencé, elle a déjà rapporté un gros paquet de dollars! Le boss de la société Live Nation a confié à «Variety»: «Nous avons 50 concerts en vente en Amérique du Nord et 16 en Europe, et nous avons vendu plus de 700'000 billets et engendré 100 millions de dollars. C'est plutôt impressionnant».

Ce qui est aussi impressionnant, c'est qu'après son passage au Super Bowl, le nombre de streaming de Timberlake a augmenté de plus de 200% sur Spotify. C'est sans doute la raison pour laquelle l'entreprise a organisé ce concert londonien en marge des BRIT Awards pour 300 de ses meilleurs abonnés et une poignée de journalistes et de happy fews européens.

Prévu initialement à 23h, l'entrée sur la scène du Roundhouse, à Camden, de Justin Timberlake s'est faite à minuit. La salle décorée d'arbres - référence au titre du disque - est survoltée quand il fait son apparition entouré de beaucoup de cuivres, de musiciens et de choristes. Vêtu d'un blazer noir, d'un jean et d'un t-shirt blanc, Justinentame «Filthy» en ouverture, puis enchaîne avec «Suit & Tie». L'audience est conquise et devient carrément folle quand un moment plus tard il chante «My Love», puis «Cry Me a River».

Ouverture du concert de Justin Timberlake

Ouverture du concert de Justin Timberlake,à Londres, le 21 février 2018.

En grand pro, après quelques titres, il finit par demander au public s'il va bien: «London Wass'up?» Les gens crient et Justin enfile les chansons les unes après les autres en dansant comme personne.

Un peu d'émotion dans le contrôle

Après avoir fait un speech un peu «corporate» sur Spotify, il prend une guitare et annonce que le titre suivant «raconte ce genre de changements qui sont pour le meilleur». L'air sincère, il demande de faire un bon accueil à celui qu'il considère désormais «comme son frère, quelqu'un de bien qui ne se compare pas, n'est jamais jaloux et qui a une âme de chat». Chris Stapleton arrive sur scène et ils entament leur duo «Say Something». Timberlake a soudainement l'air plus naturel et heureux. Ensemble, ils chantent «Tennessee Whiskey» du coy-bow et on se surprend à être plus en pâmoison devant le chanteur country que devant le mari de Jessica Biel! Timberlake laisse Stapleton jouer un titre seul et revient pour envoyer du lourd avant la fin. «Supplies» et «Rock you Body» sur laquelle il danse comme un dingue avant un évident «Can't Stop The Feeling» qui se termine sur un noir complet. La salle hurle et Justin en grand seigneur en rajoute une couche avec «Mirrors», avant de quitter la scène avec ses musiciens dont le groove est impressionnant.

Final du concert de Justin Timberlake

Final du concert de Justin Timberlake à Londres le 21 février 2018.

On ressort claqué après une heure et des pincettes de musique, mais content d'avoir assisté un show tout sourire à l'Américaine. Rien ne dépasse vraiment, tout est bien à sa place, hormis peut-être le supplément d'âme apporté par Chris Stapleton...

Pour ceux qui souhaiteraient voir Justin Timberlake en live, une date en Suisse est prévue le 16 août 2018 à Zurich!

Ton opinion