Actualisé 24.06.2020 à 14:21

Ville de Genève

Un homme inanimé repêché dans le Rhône

Mercredi en début d’après-midi, un individu a été sorti du fleuve peu avant la Jonction. Son pronostic vital est engagé alors que les circonstances de l’incident ne sont pas connues.

de
Maria Pineiro
Photo prétexte
Photo prétexte

Le corps de l’homme était à la dérive sur le fleuve.

KEYSTONE

«Aux alentours de 14h30, j’ai vu les secours s’activer au bord du Rhône en aval du pont Sous-Terre pour un homme dans l’eau», a témoigné mercredi après-midi Gob Keyson. La police confirme être intervenue après avoir été alertée à 14h15 que le corps d’un individu flottait à la surface du fleuve entre le pont et la pointe de la Jonction. «Deux jeunes femmes ont tenté de le secourir dans un premier temps, a précisé Jean-Philippe Brandt, porte-parole. Les services de secours ont ensuite pris le relais et entamé une réanimation. La victime a été emmenée aux Hôpitaux universitaires de Genève. Son pronostic vital est engagé.

Pour l’heure, les circonstances de l’incident sont inconnues. «Nous procédons à l’audition des témoins afin, notamment de retrouver les habits de cette personne et de savoir ce qu’il s’est passé», a conclu Jean-Philippe Brandt.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
23 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Electeur Genève

25.06.2020 à 17:45

Quelle stupidité d'autoriser la baignade dans le Rhône. A ce rythme là, on va bientôt mettre des plongeoirs sur le pont Butin ? La stupidité politique genevoise devient sans limites.

Interdisez la Baignade

25.06.2020 à 17:44

Il faut interdire la baignade dans ces eaux troubles qui sont traîtres malgré leur calme apparent en surface. Genève compte trop d'indisciplinés qui croient tout savoir et qui mettent non seulement leur vie en danger, mais surtout celle des gendarmes secouristes qui doivent prendre des risques pour sauver ces inconscients.

Geneve

25.06.2020 à 12:16

Les deux femme qui sois disant ont aider à secourir le monsieur est totalement faux, nous etions sur notre bateau à 400m du corps derrière, elles l'ont regardée et sont partis !