Actualisé 24.10.2009 à 16:58

Trouble à l'ordre publicUn homme-sandwich pris pour un suicidaire

Jeremy Johnson assure qu'il s'agit d'un malentendu: ce n'est pour se suicider mais pour remplir son contrat d'homme-sandwich qu'il dansait sur le parapet du pont de Hopkinsville.

Persuadés qu'il allait sauter, des automobilistes ont appelé la police.

Le jeune homme, cité par le journal local «The Kentucky New Era», a expliqué qu'il était payé par le fast-food Quiznos du coin pour danser au bord de la route près d'un parking, en brandissant une pancarte publicitaire.

Alors qu'il faisait une pause et se roulait une cigarette, des automobilistes ont commencé à le klaxonner et lui faire des signaux, a-t-il dit. En réponse, il a allumé sa cigarette et commencé à danser sur le parapet.

La police n'a pas apprécié sa petite danse en tout cas, et l'a convoqué pour trouble à l'ordre public. Quant à la responsable du Quiznos, Rebecca Weaber, elle a assuré elle aussi que Jeremy Johnson faisait son travail et était toujours employé par le fast-food. Elle espère bien qu'il tenait sa pancarte quand il s'est mis à danser. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!