Actualisé

Serbie Un «homme tranquille» abat treize villageois

Un forcené a tué par balle 13 villageois, dont un enfant de 2 ans, avant de se blesser grièvement en tentant de se suicider, près de Belgrade.

par
cga/afp

«Douze personnes ont été tuées sur place et une treizième est décédée des suites de ses blessures à l'hôpital», a déclaré aux journalistes le directeur de la police serbe, Milorad Veljovic. «Les médecins tentent de sauver la vie de trois blessés, dont l'auteur de ces meurtres monstrueux», a précisé M. Veljovic.

Une source policière a confirmé à l'AFP qu'il s'agissait du crime le plus meurtrier des vingt dernières années en Serbie. Le meurtrier était un sexagénaire, Ljubisa Bogdanovic, qui a tué six hommes, six femmes et un bébé, a rapporté la télévision d'Etat serbe (RTS).

Motif inconnu

Selon M. Veljovic, la tuerie a eu lieu vers 3h GMT dans cinq maisons différentes de Velika Ivanca (à 50 km au sud de Belgrade) où habitaient la plupart des membres de la famille du meurtrier. Toutes les victimes dormaient au moment de l'attaque et elles ont pratiquement toutes reçu des balles à la tête, selon la même source.

«Il s'agit de cinq maisons au total, de sa famille et ses voisins. On ignore toujours son motif», a affirmé M. Veljovic. L'assassin, qui a tiré avec un pistolet, aurait d'abord tué son fils (42 ans), puis sa mère, blessé sa femme, pour continuer à semer la mort dans les maisons voisines, a précisé M. Veljovic.

En arrivant, la police l'a retrouvé dans la cour de la maison où il a tenté de se suicider. Il a été hospitalisé avec des blessures à la tête et les médecins luttaient pour le sauver, selon le directeur de la police serbe.

Un homme tranquille

Le chef de la police a précisé que le meurtrier détenait légalement son arme. Une source policière a indiqué à l'AFP que les enquêteurs tentaient de vérifier le passé de l'assassin, car rien dans sa vie quotidienne ne laissait présager une telle tuerie.

Selon les médias serbes, le forcené était un homme tranquille, pas connu pour des faits de violence.

Sa femme témoigne

L'épouse de l'homme qui a massacré par balles 13 personnes mardi près de Belgrade, hospitalisée inconsciente et grièvement blessé par son mari, a livré ses premières déclarations à la police, a rapporté le site internet du quotidien serbe Vecernje novosti citant une source policière.

«Je ne me suis jamais imaginée qu'il allait faire ce qu'il a fait. Il n'y a eu aucun signe» précurseur, a dit Javorka Bogdanovic. Son époux Ljubisa Bogdanovic, 60 ans, a tué mardi à l'aube avec son pistolet un garçon de deux ans, six hommes et six femmes qui, pour la plupart, dormaient au moment de l'attaque dans le village de Velika Ivanca à 50 km au sud de Belgrade.

«Il avait un caractère difficile, mais je ne m'attendais pas à une chose pareille. Nous étions tous comme une grande famille», a déclaré aux enquêteurs Mme Bogdanovic, en faisant référence aux victimes, depuis son lit d'hôpital à Belgrade.

Le chef de l'établissement, Zlatibor Loncar, a indiqué que Mme Bogdanovic allait «légèrement mieux» et que «sa vie n'était plus en danger».

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!