Homme tué à Zurich-Altstetten - «On a pris une barre de fer et on a poursuivi le suspect»
Publié

Homme tué à Zurich-Altstetten«On a pris une barre de fer et on a poursuivi le suspect»

Une personne a été retrouvée grièvement blessée dans un logement de Zurich-Altstetten, lundi matin. Elle n’a pas survécu malgré l’intervention des secours. Un suspect a été arrêté grâce au sang froid de deux ouvriers.

par
Philippe Coradi/Monira Djurdjevic/ofu
1 / 6
Les faits se sont produits à Zurich-Altstetten, lundi matin (3 mai 2021). 

Les faits se sont produits à Zurich-Altstetten, lundi matin (3 mai 2021).

Lecteur-reporter
De nombreuses voitures de police ont été dépêchées sur place. 

De nombreuses voitures de police ont été dépêchées sur place.

Lecteur-reporter
Selon les forces de l’orde, un homme a été tué à l’arme blanche. 

Selon les forces de l’orde, un homme a été tué à l’arme blanche.

Lecteur-reporter

«Je vois six voitures de police tout comme deux véhicules civils avec des gyrophares», a signalé ce lundi matin une lectrice alémanique. Sur les photos qu’elle a prises dans un quartier résidentiel de Zurich-Altstetten, on voit qu’une ambulance a également été dépêchée sur place. Selon la témoin, une personne blessée, mais inconsciente, a été prise en charge par les secours. Une autre personne aurait été évacuée des lieux à bord d’un fourgon.

Dans un communiqué, la police municipale de Zurich confirme avoir été contactée vers 9h pour une personne blessée dans un appartement de la Herrligstrasse. Sur place, les agents sont tombés sur un homme ayant subi de graves blessures au couteau. Malgré les tentatives de réanimation, il n’a pas survécu. Une patrouille est parvenue à interpeller un suspect non loin du lieu du crime. Il sera transmis au Ministère public. Le déroulement exact des faits n’est pas connu pour l’heure. Une enquête a été ouverte.

Selon plusieurs habitants du quartier, les disputes et altercations se sont multipliées dans le secteur au cours des dernières années. «Je vis ici depuis 15 ans. Ce n’était pas toujours comme ça. Mais maintenant, c’est devenu intenable.»

«Pour nous, c’était logique d’aider»

Selon des recherches de «20 Minuten», deux ouvriers travaillant sur un chantier dans le quartier en question, ont fortement contribué à l’arrestation du suspect. «Une femme s’est approchée de moi dans la rue. Elle avait l’air nerveuse. Elle m’a dit qu’un homme avait été poignardé et qu’il avait besoin d’aide», raconte le peintre en bâtiment Mario S.* Il n’a pas hésité une seconde et a prévenu un de ses collègues: «On a pris chacun une barre de fer et on a poursuivi l’auteur présumé des faits.»

Selon Mevlut, le collègue de Mario S., le suspect est sorti d’un immeuble en courant, un couteau à la main. «Il a couru dans la rue. Mais quand la police est arrivée en face, il s’est arrêté. Avec l’aide de Mario, je l’ai retenu jusqu’à ce que les policiers l’arrêtent.» Malgré le courage dont ils ont fait preuve, les deux ne se voient pas comme des héros: «Pour nous, c’était logique d’aider. On le referait sans hésiter.»

*Nom connu de la rédaction

Ton opinion