Viceroy Hotels
22.10.2020 à 12:00

SociétéCet hôtel honore les femmes par sa déco, pas par son management

L’hôtel Zena à Washington D.C. vient d’ouvrir ses portes et déjà, il crée la polémique. Décoré sur le thème de l’empowerment, on lui reproche d’être faussement en faveur de la cause des femmes.

von
Marie-Adèle Copin
22.10.2020

Un portrait de la défunte juge de la Cour suprême américaine Ruth Bader Ginsburg réalisé à partir de 20 000 tampons hygiéniques, un bureau construit en talons hauts, un billard rose, un mur couvert de badges avec des slogans féministes, ou encore un cocktail à 16 dollars appelé «Empowermint», l’hôtel Zena à Washington D.C. se présente comme un monument pour l’égalité des droits des femmes.

En apparence en tout cas, car si on fait abstraction de la déco, on se rend compte que ce n’est qu’une vitrine pour attirer les clients. Afin d’être crédible, il aurait peut-être fallu être vraiment féministe. Le célèbre site de restauration Eater a épinglé l’hôtel. Dans un article publié le 8 octobre, il révèle que le chef du restaurant est un homme. Étant donné que les femmes dirigeantes sont très peu représentées dans le monde de la restauration aux Etats-Unis (20,8% de cheffes et 38,5% des cuisinières), on aurait pu penser qu’il serait facile pour l’hôtel d’engager une femme. «Mais, bon, quand on a 20 000 tampons à peindre à la main, on peut comprendre que certaines choses puissent être négligées» ironise Arwa Mahdawi dans un article du journal britannique «The Guardian». Elle ajoute qu’il ne suffit plus de parler d’autonomisation des femmes, il faut mettre en pratique ce que l’on prêche.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
3 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Flo

23.10.2020 à 11:56

Je suis pas fan.... trop stéréotypé... pourquoi en faire autant. Les comptoirs en talons moches, des tampons, du rose non j’adhère pas. Les femmes ce n’est pas que ça.

Pas possible

22.10.2020 à 15:35

Un décor féministe !? Faudrait arrêt de se toucher ! N’importe quoi !

Question

22.10.2020 à 13:45

Je me demande si un portrait en tampons hygiéniques est vraiment flatteur???