Autriche: Un hôtel refuse une famille juive
Actualisé

AutricheUn hôtel refuse une famille juive

Une famille juive orthodoxe s'est vu refuser une chambre d'hôtel dans le sud de l'Autriche en raison de sa religion.

Les faits ont suscité une vague d'indignation, alors que se multiplient les incidents à caractère antisémite dans le pays.

Cherchant à réserver une chambre dans l'hôtel «Haus Sonnenhof» pour les vacances à Serfaus, dans le Tyrol, cette famille viennoise a reçu par courrier électronique une réponse négative. Irmgard Monz, la propriétaire de l'hôtel y écrit qu'elle ne souhaitait «plus accueillir de clients juifs en raison de mauvaises expériences», selon une information révélée par le quotidien régional Tiroler Tageszeitung.

L'incident a été condamné par la communauté juive du Tyrol, ainsi que par le maire de la commune, Georg Mangott. Le président de l'office du tourisme local, Franz Tschiderer, a également dénoncé un comportement «inacceptable».

Dans une autre affaire, des activistes néonazis cagoulés avaient perturbé samedi une cérémonie de commémoration de la libération du camp de concentration nazi de Mauthausen. Ils scandaient «Heil Hitler» et faisaient le salut nazi devant d'anciens déportés français et italiens à Ebensee.

Spectre de l'étoile jaune

Le parquet de Vienne a par ailleurs été saisi d'une plainte pour «incitation à la haine religieuse» contre une affiche controversée du parti d'extrême droite autrichien FPÖ, revendiquant «l'Occident aux mains des chrétiens».

Le parti Vert estime que la volonté d'écarter des personnes en raison de leurs croyances religieuses fait ressurgir le spectre de l'étoile jaune imposée aux Juifs par le régime nazi sous le Troisième Reich.

(ats/atk)

Ton opinion