Inde: Un immeuble s'écroule à Bombay: des morts
Actualisé

IndeUn immeuble s'écroule à Bombay: des morts

Une quarantaine de personnes ont été prises au piège dans les débris d'un bâtiment. Le dernier bilan fait état de neuf décès.

Au moins 22 personnes ont péri jeudi dans l'effondrement d'un immeuble à Bombay après deux jours de pluies torrentielles, selon les autorités locales. D'après les secouristes, 35 personnes qui se trouvaient sous les décombres ont été sauvées.

Une dizaine d'autres se trouvent encore prises au piège. Treize personnes ont par ailleurs été blessées et conduites à l'hôpital, toujours selon les secouristes. Quatre pompiers mobilisés pour les opérations de secours ont eux aussi été blessés, a déclaré le chef des pompiers.

Environ 200 pompiers et policiers ont été mobilisés pour chercher des victimes sous les débris de l'immeuble.

Mousson

Le bâtiment de six étages, qui pourrait avoir été fragilisé par les eaux de la mousson selon la police, se trouvait dans un quartier où les habitations, parfois vieilles de près d'un siècle, sont très proches les unes des autres.

Le mois dernier, 17 personnes sont mortes dans l'effondrement d'un immeuble de quatre étages, dans la banlieue Est de la capitale financière de l'Inde. En 2005, des inondations à Bombay avaient fait plus de 500 morts, en grande majorité dans les bidonvilles.

Effondrements fréquents

Les effondrements d'édifices sont fréquents en Inde, particulièrement durant la période de mousson qui s'étend de juin à septembre dans le sous-continent.

Sur place, les résidents de ce quartier encombré, l'un des plus anciens de Bombay, tentaient d'aider les secouristes dans leurs opérations. «Il y a eu un énorme bruit et nous avons tous accouru», a raconté à l'AFP Naseem Mogradia, qui habite à deux rues de là.

La zone de Bhendi Bazaar fait l'objet d'un important plan de réhabilitation urbaine pour remplacer ses immeubles âgés de plusieurs décennies. Le bâtiment qui s'est effondré jeudi était d'ailleurs ancien de près de 120 ans et devait être détruit, ont indiqué des responsables.

«La plupart des bâtiments de Bhendi Bazaar sont vieux et en mauvais état. Nous vivons dans la peur qu'ils ne s'effondrent pendant la mousson», a témoigné Mohammed Shaikh, un résident de 63 ans.

Fortes pluies

Des pluies particulièrement violentes ont paralysé cette semaine Bombay, entraînant un arrêt forcé de l'activité bouillonnante de la capitale économique de l'Inde et tuant au moins 10 personnes.

En 2013, 60 habitants avaient péri dans un effondrement dans un quartier résidentiel, l'une des pires tragédies de ce type à Bombay. (nxp/ats/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion