Genève - Un balcon s’embrase, huit blessés à Meyrin
Publié

GenèveUn balcon s’embrase, huit blessés à Meyrin

Un feu d’appartement s’est déclaré jeudi après-midi dans un immeuble de la rue de la Golette.

par
Léonard Boissonnas / jef

Un important incendie a éclaté jeudi après-midi, peu avant 16 heures, dans un immeuble d’habitation situé au 13A, rue de la Golette, à Meyrin. Le sinistre a démarré sur un balcon du 5e étage, où les tentures se sont enflammées pour une raison que l’enquête devra déterminer. Huit personnes ont subi, à des degrés divers, des brûlures et des intoxications, légères dans la majorité des cas. Deux ont pu se rendre à l’hôpital par leurs propres moyens. Six ont été traitées au nid de blessés mis sur pied par le Service d’incendie et de secours (SIS). Une seule, victime d’une intoxication plus sévère, a dû être transportée aux HUG en ambulance. Une vingtaine d’habitants ont été évacués.

© Incendie Secours Genève

Le lieutenant-colonel du SIS Frédéric Jaques a expliqué que la centrale du 118 avait reçu une dizaine d’appels à 15h56. Les pompiers étaient sur place dix minutes après. «À ce moment, la fumée était visible depuis le bout de la piste de l’aéroport», a précisé l’officier. Les sapeurs sont intervenus avec six véhicules et 26 hommes. Ont aussi été dépêchés sur les lieux trois ambulances et un SMUR. La police cantonale, qui a engagé beaucoup de moyens, a procédé aux premières évacuations. Les pompiers volontaires de Meyrin ont complété le dispositif avec deux véhicules et six hommes.

1 / 5
Le sinistre s’est déclaré au 13A, rue de la Golette, à Meyrin.

Le sinistre s’est déclaré au 13A, rue de la Golette, à Meyrin.

20 Minutes / leo
L’incendie s’est déclaré sur un balcon du 5e étage, puis s’est propagé vers le bas.

L’incendie s’est déclaré sur un balcon du 5e étage, puis s’est propagé vers le bas.

20 MInutes / leo
Plusieurs balcons des étages inférieurs ont été endommagés.

Plusieurs balcons des étages inférieurs ont été endommagés.

20 Minutes / leo

Le sinistre avait ceci de particulier qu’il s’est propagé vers le bas, un phénomène rare. Des bouts de toile enflammée ont, dans leur chute, bouté le feu à la façade et à d’autres balcons, dont certains occupés par des micro-ondes et des frigos. Un seul appartement a été déclaré inhabitable, celui du 4e étage. Ses habitants étaient absents au début de l’incident. Revenus sur place par la suite, ils seront relogés. Le sinistre a été éteint à 17h02, un peu plus d’une heure après que l’alerte avait été lancée.

Ton opinion