Actualisé 29.09.2016 à 06:28

Californie

Un incendie menace des plants de cannabis

Le feu, au sud de San Francisco, a déjà rasé plusieurs bâtiments et de nombreux plants de cannabis depuis lundi.

1 / 22
L'incendie qui ravage depuis plusieurs jours le centre de la Californie a déjà brûlé 10'000 hectares de forêt et menace des centaines de bâtiments. Des dizaines d'autres sont recensés actuellement dans l'ouest des Etats-Unis en proie à la sécheresse. (Mercredi 19 juillet 2017)

L'incendie qui ravage depuis plusieurs jours le centre de la Californie a déjà brûlé 10'000 hectares de forêt et menace des centaines de bâtiments. Des dizaines d'autres sont recensés actuellement dans l'ouest des Etats-Unis en proie à la sécheresse. (Mercredi 19 juillet 2017)

Keystone
Un cultivateur, Anthony Lopez, n'a réussi à mettre à l'abri qu'une partie de ses plantations, dont beaucoup sont parties en fumée. (Mercredi 28 septembre 2016)

Un cultivateur, Anthony Lopez, n'a réussi à mettre à l'abri qu'une partie de ses plantations, dont beaucoup sont parties en fumée. (Mercredi 28 septembre 2016)

Keystone
Dans cette région montagneuse et difficile d'accès, le brasier menaçait de multiples plantations de marijuana, certaines ayant été réduites en cendres. (Mercredi 28 septembre 2016)

Dans cette région montagneuse et difficile d'accès, le brasier menaçait de multiples plantations de marijuana, certaines ayant été réduites en cendres. (Mercredi 28 septembre 2016)

Keystone

Un violent incendie au sud de San Francisco en Californie a forcé des centaines de personnes à fuir après avoir calciné près de 1000 hectares en deux jours, rasé plusieurs bâtiments et de nombreux plants de cannabis.

Le feu, qui a démarré lundi 26 septembre pour une raison encore inconnue, menaçait 300 bâtiments après avoir détruit une maison, six structures extérieures et abîmé une résidence dans les montagnes de Santa Cruz, d'après le site de Calfire, l'autorité californienne de prévention, lutte et information sur les incendies. Un photographe de l'AFP a aussi observé de nombreux mobile-homes calcinés.

Des ordres d'évacuation obligatoires ont été émis par les autorités et plus de 1000 pompiers étaient à pied d'oeuvre face au brasier encore très loin d'être maîtrisé. Il était attisé par des températures caniculaires et une végétation qui s'enflamme à la moindre étincelle à cause de cinq années de sécheresse record.

Des plantations partent en fumée

Les flammes se sont propagées très vite à partir de lundi dans les forêts de grands pins asséchés, et montaient parfois jusqu'à 40 mètres, a constaté le photographe de l'AFP. Dans cette région montagneuse et difficile d'accès, le brasier menaçait de multiples plantations de marijuana, certaines ayant été réduites en cendres, selon ce photographe.

Un cultivateur, Anthony Lopez, n'avait réussi à mettre à l'abri qu'une partie de ses plantations, dont beaucoup sont parties en fumée. Il s'est toutefois dit très heureux de retrouver sa maison intacte.

Le photographe de l'AFP a décrit des scènes apocalyptiques de cendres tombant du ciel comme de la pluie, une fumée épaisse masquant le soleil en plein jour, tandis que le craquement des arbres, le grondement des bulldozers ou hélicoptères des pompiers résonnaient partout aux alentours. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!