Actualisé 28.06.2011 à 06:47

Etats-Unis

Un incendie menace un site nucléaire

Un violent feu de forêt menace le Laboratoire national de Los Alamos aux Etats-Unis, un vaste complexe nucléaire qui abrite des centres de recherche et un site de stockage de plutonium.

Le centre de recherche américain de Los Alamos (Nouveau-Mexique, sud), qui abrite du matériel nucléaire, a suspendu son activité lundi, menacé par un feu de forêt, alors que les autorités assurent que tous les produits dangereux sont à l'abri des flammes.

Une équipe de secours est présente sur les lieux, tandis que les autorités surveillent le sens du vent, pour tenter de prévenir l'avancée de l'incendie de Las Conchas, qui s'approche du centre de recherche par le sud-ouest.

«La nuit a été longue pour les pompiers», a déclaré Charles McMillan, directeur du Los Alamos National Laboratory (LANL). «Les vents de nord-ouest ont permis pendant la nuit d'empêcher les flammes de pénétrer sur le terrain du laboratoire, mais les prévisions annoncent un changement dans la journée», a précisé le LANL dans un communiqué.

«Tout est sous contrôle»

«Tout le matériel dangereux ou radioactif est sous contrôle et dûment protégé, tout comme les équipements du laboratoire comme l'accélérateur de protons et les ordinateurs», assure le communiqué. (ats/afp)

La centrale de Fort Calhoun sous les eaux

Sur le front des inondations, cette fois, les autorités nucléaires américaines surveillent de près la centrale de Fort Calhoun dans le Nebraska (centre des USA), après qu'une barrière de protection du fleuve Missouri eut cédé face à la montée des eaux.

Cette barrière de 600 mètres a cédé dimanche, et les eaux ont depuis envahi la centrale.

L'autorité de régulation nucléaire a cependant affirmé que les installations peuvent résister à une inondation atteignant «309 mètres au-dessus du niveau de la mer».

Les eaux atteignent actuellement 306,7 mètres mais ne devrait pas dépasser les 307,2 mètres, affirme le communiqué.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!