Un infirmier condamné à perpétuité pour euthanasie
Actualisé

Un infirmier condamné à perpétuité pour euthanasie

Un infirmier allemand surnommé «l'ange de la mort» a été condamné lundi à Kempten, dans le sud de l'Allemagne, à la prison à perpétuité.

Il est accusé d'avoir tué 28 patients par injection de médicaments.

Le tribunal de grande instance de cette ville de Bavière a souligné la «responsabilité particulièrement grave» de l'infirmier, âgé aujourd'hui de 28 ans, dans la série de meurtres la plus grave de l'Allemagne d'après-guerre.

Lors de l'enquête, l'homme avait reconnu une partie des faits, commis entre début 2003 et la mi-2004 alors qu'il travaillait dans une clinique de Sonthofen, une bourgade des Alpes bavaroises, non loin du Tyrol autrichien.

Ses victimes, à qui il injectait un cocktail de médicaments entraînant la mort en quelques minutes, étaient âgées de 40 à 95 ans, la plupart ayant toutefois plus de 75 ans. L'infirmier avait indiqué avoir agi par «compassion» pour ses victimes qu'il voulait «délivrer» de leurs souffrances.

(ats)

Ton opinion